Symphonie n° 4 en ré mineur opus 120 de Robert Schumann Orchestre National de France Direction : Kurt Masur Enregistré le 16/02/2007 au Théâtre des Champs-Elysées Composée en 1841, la même année que la première symphonie, cette œuvre fut créée sous sa forme originale le 6 décembre 1841 à Leipzig sous le titre de « Fantaisie symphonique ». Par ordre chronologique, elle peut donc être considérée comme la seconde symphonie de Robert Schumann. Mais elle fut remaniée en 1851, après la création des 2ème et 3ème symphonies. C’est en 1853, à Düsseldorf, qu’eut lieu avec un vif succès la création de sa version définitive. Cette œuvre joue un rôle important dans l’histoire de la musique grâce à son écriture novatrice qui tente de repousser les limites de la symphonie traditionnelle. Introduction et Allegro appassionato pour piano et orchestre en sol Majeur opus 92 de Robert Schumann Piano : David Fray Orchestre National de France Direction : Kurt Masur Enregistré le 16/02/2007 au Théâtre des Champs-Elysées Composée en 1849, cette œuvre est également appelée « Konzertstück. Rarement interprétée publiquement, cette partition reste discrète dans la production schumannienne. Pourtant elle appartient à une période féconde de la vie de Robert Schumann qui fonde en 1848 à Dresde la Société de Chant Choral, compose Genoveva, puis en 1850 obtient le poste de directeur de la musique municipale de Düsseldorf. Dans un dialogue passionné entre l’orchestre et le piano, cette œuvre reflète le génie et les tourments de l’art Schumannien. Site réalisé en collaboration avec la Documentation des Emissions Musicales de Radio France

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.