Symphonie n° 2 en Ut Majeur opus 61 de Robert Schumann Orchestre National de France Direction : Kurt Masur Enregistré le 10 février 2007 au Théâtre des Champs-Elysées De 1844 à 1850, Clara et Robert Schumann s’installent à Dresde et en décembre 1845, le compositeur esquisse les premières mesures de sa Symphonie n° 2, achevée au cours de l’année 1846. Dédiée au roi Oscar 1er de Norvège et de Suède, cette œuvre fut créée à Leipzig le 5 novembre 1846. Cette Symphonie n° 2 est en fait chronologiquement la 3ème Symphonie de Schumann, sa Symphonie n° 4 ayant été composée antérieurement. Auteur de quatre symphonies, Schumann joue un rôle primordial dans la production romantique allemande. La Symphonie n° 2, composée lors des premiers signes de la maladie nerveuse qui sera fatale au compositeur, est une œuvre à la fois douloureuse et triomphante : « Je peux bien dire que c’est la résistance de l’esprit qui est ici manifeste, et que j’ai cherché à lutter contre mon état… ». Konzertstück pour quatre cors et orchestre en Fa Majeur opus 86 de Robert Schumann Cor : Vincent Léonard Cor : David Guerrier Cor : Philippe Gallien Cor : Jocelyn Willem Orchestre National de France Direction : Kurt Masur Enregistré le 10 février 2007 au Théâtre des Champs-Elysées Contemporain du Konzertstück pour piano et orchestre, le Konzertstück pour quatre cors fut composé en 1849 et créé à Leipzig le 25 février 1850. Cette œuvre est essentielle pour l’histoire du cor car elle révèle une virtuosité novatrice de cet instrument grâce au cor chromatique à trois pistons. Son écriture personnelle et ardente s’inscrit dans l’une des périodes les plus fécondes de Robert Schumann qui jugeait cette œuvre comme l’une de ses « meilleures choses ». Site réalisé en collaboration avec la Documentation des Emissions Musicales de Radio France

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.