Concerto n°4 pour piano et orchestre Opus 58 de Ludwig van Beethoven Piano : Maria-Joào Pires Orchestre National de France Direction : Emmanuel Krivine Enregistré le 13 février 2004 au Théâtre des Champs-Elysées L’œuvre est esquissée par Ludwig van Beethoven en 1802-1803, lors de la composition de la Symphonie « Héroïque », écrite en grande partie en 1805 et terminée au début de l’année 1807. Le concerto est exécuté pour la première fois en public le 22 décembre 1808 à Vienne au Théâtre « An der Wien ». La publication d’août 1808 porte une dédicace à l’archiduc d’Autriche (alors âgé de dix-neuf ans et élève du compositeur). Le thème principal est exposé d’emblée par le soliste ; ce thème rappelle un motif de la cinquième Symphonie. Shéhérazade pour chant et orchestre de Maurice Ravel sur trois poèmes de Tristan Klingsor Mezzo-soprano : Petra Lang Orchestre National de France Direction : Myung-Whun Chung Enregistré le 10 mai 2003 Salle Olivier Messiaen de Radio France Ces mélodies (Asie, L’Indifférent, La flûte enchantée) existent, dés leur date de composition (1903), en version pour orchestre ou pour piano. Une édition de 1911 donne pour la deuxième mélodie une version de piano avec accompagnement de flûte. Ami de Maurice Ravel, le poète, Tristan Klingsor, trouve dans ce recueil une relation privilégiée à la musique. Placé sous l’influence de la Russie orientalisante, ce cycle utilise d’infimes éléments d’un projet d’opéra que Maurice Ravel destinait à l’illustration du thème des « Mille et une Nuits ». Seule l’ouverture est réalisée en 1898. Site réalisé en collaboration avec la Documentation des Emissions Musicales de Radio France

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.