Rhapsody in blue de George Gershwin Fazil Say Piano : Orchestre National de France Direction : Kurt Masur Enregistré le 11 novembre 2006 à la Salle Pleyel à Paris Compositeur, pianiste et chef d’orchestre américain, George Gershwin connut la célébrité en 1924 lorsque Paul Whiteman et son Jazz-band lui commandèrent sa fameuse Rhapsody in blue pour piano et orchestre. Créée à l’Aeolian Hall de New York le 12 février avec l’auteur en soliste, cette œuvre fut instrumentée dans sa partie orchestrale par Ferde Grofé. En 1926, Gershwin composa une version pour orchestre symphonique. Auteur renommé de « Songs », Gershwin connut la consécration grâce à ses deux partitions symphoniques « An American in Paris » (1928) et «Rhapsody in blue ». Cette dernière fut à l’origine des nombreux shows à Broadway puis fit le tour du monde si triomphalement que Gershwin peut être considéré comme l’un des compositeurs américains les plus connus du monde. Adagio pour cordes opus 11 de Samuel Barber Orchestre National de France Direction : Kurt Masur Enregistré le 11 novembre 2006 à la Salle Pleyel à Paris. Compositeur américain né en 1910 et mort en 1981, Samuel Barber est connu principalement pour son célèbre « Adagio pour cordes », créé le 5 novembre 1938 sous la direction d’Arturo Toscanini à la tête de l’Orchestre Symphonique de la NBC. Cette œuvre est une transcription du mouvement lent de son « Quatuor à cordes n° 1 » composé en 1936. Cet Adagio est considéré comme l’œuvre la plus populaire de la musique sérieuse américaine. De plus, il fait figure de référence musicale dans les funérailles officielles. Il a accompagné le service commémoratif de Roosevelt en 1945 ainsi que les funérailles de la princesse Grace de Monaco en 1982. Porgy and Bess. A Symphonic picture de George Gershwin, arrangement de Robert Russell-Bennett Orchestre National de France Direction : Kurt Masur Enregistré le 11 novembre 2006 à la Salle Pleyel à Paris L’opéra « Porgy and Bess » composé en 1935, œuvre maîtresse de George Gershwin, inspira plusieurs suites d’orchestre dont « A Symphonic picture », arrangement sous forme de « résumé symphonique » réalisé cinq ans après la mort de Gershwin par le compositeur Robert-Russell Bennett. Gerswhin ne composa d’ailleurs lui-même qu’une seule suite symphonique intitulée « Catfish row ». Pour compléter ce programme : Un Américain à Paris (extrait) de George Gershwin Chicago Symphony Orchestra direction James Levine disque commercialisé DEUTSCHE GRAMMOPHON 431 625-2 Site réalisé en collaboration avec la Documentation des Emissions Musicales de Radio France

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.