Les Noces de Figaro K 492, Ouverture, de Wolfgang Amadeus Mozart Cosi Fan Tutte K 588, Ouverture, de Wolfgang Amadeus Mozart Orchestre National de France Direction : Yehudi Menuhin Enregistré le 30 octobre 1997 au Théâtre des Champs Elysées Composées alors que les opéras étaient parfois déjà achevés, les Ouvertures de Wolfgang Amadeus Mozart , véritables trésors musicaux pour certaines, s’adaptent parfaitement aux œuvres lyriques dont elles sont le prélude tout en pouvant être exécutées pour le concert, indépendamment de leur contexte lyrique. Créées à Vienne le 1er mai 1786, Les Noces de Figaro débutent par une ouverture en un seul mouvement, Presto, qui nous propulse d’emblée dans la délirante journée que vivront Suzanne et Figaro. L’écriture y est irrésistiblement tourbillonnante et savoureuse, d’où la célébrité de cette ouverture. Moins connue, l’Ouverture de Cosi Fan Tutte, opéra créé à Vienne le 26 janvier 1790, est introduite par huit mesures lentes avant l’apparition du thème de Cosi fan Tutte. Une ouverture brève qui figure assez rarement dans les programmes symphoniques. Don Juan K 527, Ouverture, de Wolfgang Amadeus Mozart Orchestre National de France Direction : Zdenek Macal Enregistré le 18 avril 2002 au Théâtre des Champs Elysées Selon la légende, Wolfgang Amadeus Mozart aurait composé l’ouverture de Don Juan la nuit précédant la création de l’opéra, le 29 octobre 1787 à Prague ; Constance, sa femme, lui racontant de belles histoires afin qu’il puisse rester éveillé. Débordante de contrastes rythmiques et harmoniques, cette illustre ouverture pleine de tensions nous renvoie à la scène de l’arrivée du Commandeur et symbolise l’affrontement entre la vie et la mort.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.