Concerto pour piano et orchestre n°2 en Si bémol Majeur opus 83 de Johannes Brahms Piano : Garrick Ohlsson Orchestre National de France Direction : Kurt Masur Enregistré le 2 avril 2004 au Théâtre des Champs-Elysées. En 1875, Johannes Brahms démissionne du poste de directeur de la Société des Amis de la Musique à Vienne pour se consacrer à la direction d’orchestre, et surtout à la composition. Ainsi, les cinq années suivantes, cinq nouvelles œuvres seront créées : la première symphonie en novembre 1876 à Karlsruhe, la deuxième en décembre 1877 à Vienne, puis le concerto pour violon et orchestre, le 1er janvier 1879 à Leipzig, auquel suivirent, à quelques jours d’intervalle, deux pièces de circonstance, dont l’Ouverture pour une fête académique qu’il accepte de diriger à Breslau en janvier 1881. Et l’été de cette année-ci, Johannes Brahms pose la dernière double barre du deuxième concerto pour piano, soit 22 ans après le premier. Dédié à son professeur de musique Eduard Marxsen, le Concerto en si bémol Majeur op 83 comprend quatre mouvements : Allegro non troppo, Allegro appassionato, Andante, Allegretto grazioso. ‘’Hannes’’ en sera le premier interprète à Budapest le 9 novembre 1881. Site réalisé en collaboration avec la Documentation des Emissions Musicales de Radio France

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.