L'histoire d'un discours entré dans l'Histoire. 1963, Washington : Martin Luther King fait un rêve...

Martin Luther King à Washington en 1963 lors de fameux discours
Martin Luther King à Washington en 1963 lors de fameux discours © AFP

"I have a dream"... Il y a plus de 50 ans Martin Luther King prononçait ces mots qui ne cessent de résonner depuis. Un an plus tard en 1964, la ségrégation était abolie. Prouvant l'efficacité de ce discours à mobiliser ceux qui l'ont entendu.

Prononcé le 28 août 1963, à l’occasion du centenaire de l’abolition de l’esclavage aux États-Unis, ce rêve partagé transforma la ségrégation raciale des États du Sud en honte nationale. C'est un discours vibrant que livre Martin Luther King face à la foule rassemblée à Washington. Un discours lyrique et prophétique, qui sonne comme un chant d'amour. Si l'histoire n'a retenu que le rêve, le discours du pasteur King est bien plus que ça. C'est un hommage à ceux qui ont fait avancer la cause de la communauté noire américaine et un rappel puissant des injustices de l'Histoire.

Ce jour-là, une marche sur Washington appelée "emplois et liberté", s’achève en meeting devant le célèbre mémorial d’Abraham Lincoln, l’homme qui a fait abolir l’esclavage un siècle plus tôt en 1863. Il l’a payé de sa vie, assassiné comme Martin Luther King le sera à son tour, en 1968. Mêmes causes, mêmes effets.

En deuxième partie d'émission, nous recevons Rokhaya Diallo, journaliste et militante contre le racisme, elle est l'auteur du documentaire Les marches de la liberté, sorti en 2013, qui retrace l'héritage de la marche sur Washington de 1963.

Retrouvez la série des webdocs "Les Grands Discours" sur le site de Arte

Programmation musicale

  • I've been buked, Mahalia Jackson
  • Blowin' in the wind, Bob Dylan
  • Je rêve d'ailleurs, Lady Sir
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.