Si vous avez des enfants en bas âge, vous devriez connaître ce petit personnage inventé par les Britanniques en 2004 et qui, depuis 2015, a désormais sa série télévisuelle, diffusée sur Chanel 5...

Le dessin animé "Peppa" censuré en Chine
Le dessin animé "Peppa" censuré en Chine © Getty / Tristan Fewings

Est-ce que vous connaissez Peppa Pig ? Normalement, si vous avez des enfants en bas âge, vous devriez connaître ce petit personnage inventé par les Britanniques en 2004 et qui, depuis 2015, a désormais sa série télévisuelle, diffusée du Chanel 5

Bon, jusque là rien de bien subversif et c'est même un succès international : Peppa se décline en peluches, en jouets et film et même en parc à thème, le parc Peppa accueille des visiteurs dans le Hamphire et ce depuis 2011.

Les Chinois aussi connaissent Peppa, c'est même là-bas un franc succès depuis 2015. Les Chinois et les cochons, c'est une longue histoire d'amour, alors Peppa a su là-bas toucher le cœur des enfants et de leurs parents : c'est même la folie Peppa en Chine.

Eh bien les autorités chinoises ont censuré Peppa

Plus exactement, Douyin, une plate-forme chinoise d'échange de vidéos, a supprimé 30 000 vidéos plus ou moins liées à Peppa. De la même façon, le #PeppaLaCochonne a été supprimé.

Ce que vise le censeur chinois, ce n'est pas le personnage, ni les vidéos officielles de la série, mais plutôt les détournements massifs du petit personnage par le biais de memes : Peppa est en fait devenue à son corps défendant, un objet de contreculture.

Peppa la cochonne est devenue culte et est détournée pour critiquer le gouvernement, le Parti communiste, et surtout elle est devenue une sorte de symbole de ralliement pour toute une sous-culture - on dirait underground – qui va jusqu'à se tatouer Peppa.

Ce n'est pas la 1ère fois que les censeurs chinois s'en prennent à un personnage de fiction pour enfant ?

Effectivement, il y a environ un an, les censeurs chinois s'étaient rendus compte que les internautes utilisaient le personnage de Winnie l'Ourson pour critiquer ouvertement le président Xi Jinping. Il paraît qu'il y aurait une ressemblance entre Winnie et M. Xi !

Les conséquences avaient été les mêmes : interdiction du # et suppression de milliers de détournements des dessins animés où le personnage apparaissait. Je remarque quand même qu'à chaque fois, il s'agit de créations britanniques. Ils sont retors les Anglais !

Direction le Canada pour un jugement exemplaire !

Un juge de Toronto a en effet octroyé 10 000 $ canadiens de dommages et intérets à une étudiante noire, Emilie Wickham qui avait porté plainte contre un restaurant chinois de la ville dans une affaire clairement raciste.

En fait, quelques mois plus tôt, cette jeune femme voulait simplement dîner avec trois de ses amies à l'issue d'une journée de travail à l'université. Le restaurant n'a pas refusé de les accueillir, il leur simplement demandé de payer en avance leur commande.

Les 4 étudiants noirs se sont vite rendus compte qu'il étaient les seuls à qui l'on appliquait cette drôle de méthode commerciale. En clair, il s'agissait de racisme caractérisé. Mal en a pris à ce restaurant : il avait à faire à des étudiants en droit !  

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.