La « hauteur de vanité » est cet espace inhabitable en haut des tours de grande hauteur qui n’a qu’un but: ajouter des mètres en plus afin de battre des records de hauteur.

Les gratte-ciel Shanghai World Financial Center  et la tour de Jin Mao sont vus pendant les fortes pluies au district financier de Pudong à Shanghai le 15 mai 2015.
Les gratte-ciel Shanghai World Financial Center et la tour de Jin Mao sont vus pendant les fortes pluies au district financier de Pudong à Shanghai le 15 mai 2015. © Reuters / Aly Song/File

C'est un article du Guardian qui m'a passionné. La « hauteur de vanité », ce sont ces dizaines voire centaines de mètres de flèche qui, au sommet des plus grandes tours du monde, servent à battre des records de hauteur. En clair, c'est de la triche mais ces mètres gagnés entrent dans le calcul officiel.

Toutes les tours en ont de ces « hauteurs de vanité ». Par exemple, sur les 828 mètres de haut de la grande tour du monde, la Burj Khalifa à Dubaï, 244 mètres sont de la hauteur de vanité, c'est près du tiers de sa hauteur officielle tout de même.

Si cette « hauteur de vanité » était un gratte-ciel, il serait le 11ème plus haut du monde ! Et ce n'est évidemment pas le seul à tricher : le Shard à Londres à beau faire 306 mètres de haut, 20% ne sert à rien sinon à battre le record de la tour la plus haute d'Europe.

Ces mètres de triche, c'est une pratique ancienne. Toutes les tours du monde ont des flèches inutiles. Mais par contre, jamais ces « hauteurs de vanité » n'ont représenté une part aussi importante de l'édifice terminé. Par exemple, seul 1% de l'Empire State à New York est une « hauteur de vanité ».

Dubaï, pas moins de 5 tours listées parmi les plus grandes du monde détiennent aussi le record de « hauteurs de vanité » : un tiers de leur hauteur ne sert à rien ! C'est même près de 40% pour la Burj Al Arab qui, enlevé cette flèche, ne fait plus que 200 mètres de haut.

Et ce n'est pas près de s'arrêter : on annonce en Arabie Saoudite pour 2020 la plus haute tour du monde, avec 1006 mètres de hauteur, plus d'un kilomètre! Reste à savoir combien de hauteur de vanité comptera la future Tour Jeddah.

Quelques chiffres : en 2020, il y aura environ 16 000 gratte ciel dans le monde, dont beaucoup sont en construction. Rien qu'à Londres, il y en a 377 en projet dont 76 en construction. Paris est largement distancé dans cette course à « qui a la plus grande ».

  • Une revue de presse qui commence par le pape François

J'ai trouvé cette info à la une du quotidien romain La Repubblica : pour la première fois, le pape François a béni la finale du Superbowl. Jamais un pape avant lui n'avait eu cette idée. Il l'a fait au travers d'une simple vidéo postée sur le site du Vatican.

Mais l'info n'est même pas là. Le pape envoie un message de paix et de concorde au peuple américain mais en espagnol! C'est une façon assez claire de critiquer l'air de rien Donald Trump et ses ordonnances contre les étrangers et notamment les musulmans.

Un article étonnant dans les pages du Temps de Lausanne qui raconte l'inauguration d'un synchrotron au Moyen-Orient. Un synchrotron, c'est une machine très coûteuse qui est utile aux physiciens et qui accélère les particules. La Rolls se trouve entre la Suisse et la France: le CERN.

Celui-là est à Amman, en Jordanie et fait 133mètres de circonférence. Pourquoi diable installer un tel équipement au milieu des ennuis? La Jordanie se situe tout de même entre l'Irak, l'Arabie Saoudite, la Syrie et Israël. Eh bien justement pour cette raison là.

Pour fonctionner, les Synchrotron doivent être partagés entre tous les pays qui veulent en profiter. Autrement dit, pour faire fonctionner cet énorme appareil il faut se parler et coopérer. Dans la région, cela a semblé plus indispensable que partout ailleurs.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.