Avec Dominique André, correspondante permanente de France Inter à Pékin.

Xi Jinping et de Vladimir Poutine le 4 juillet 2017
Xi Jinping et de Vladimir Poutine le 4 juillet 2017 © AFP / LI XUEREN / XINHUA

Toute la presse chinoise condamne le test du missile balistique intercontinental par la Corée du nord. L’agence de presse Chine Nouvelle, rappelle la proposition chinoise , d’un double gel : suspension des essais nucléaires nord Coréens, en échange de la suspension des exercices militaires conjoints des Etats-Unis et de la Corée du sud dans la région.

L’agence officielle pointe le risque sécuritaire dans la région, la Chine et la Russie ont une frontière avec la Corée du nord.

Le South China Morning Post, grand quotidien de Hong Kong publie une photo de Xi Jinping et de Vladimir Poutine, ensemble, se serrant la main, avec ce titre : "Xi et Poutine joignent leurs forces pour stopper la crise".

Les réseaux sociaux se sont emparés du sujet avec des commentaires sur les camions utilisés par l’armée Nord Coréenne pour transporter le missile. C'est la Chine qui les a vendus ! la Chine est elle complice demande un internaute ? tandis qu’un autre affirme que les Nord Coréens ont menti aux Chinois en faisant croire qu’ils achetaient des camions pour transporter du bois.

Est-ce qu’on va rester longtemps sur le même bateau que les Nord Coréens, peut on lire sur Weibo le Twitter Chinois ?

  • Des nouvelles de la santé du prix Nobel de la paix, Liu Xiaobo

Toutes les informations concernant Liu Xiaobo sont dans le South China Morning Post qui malgré les pressions de Pékin, continue de traiter les sujets sur les droits de l’homme. Le South consacre un article en première page sur le feu vert du gouvernement chinois, qui autorise des médecins étrangers à venir examiner Liu Xiaobo atteint d’un cancer du foie avancé. Sur les réseaux sociaux Chinois, un anonyme a posté une chanson inspirée de lettres écrites par Liu Xiaobo à son épouse qui est en résidence surveillée.

Les paroles sont tristes, Liu Xiaobo se désole de l’isolement de sa femme Liu Xia : " tu ne peux que m'attendre à la maison, où il n y a plus que la poussière, tu es seule. Mon absence remplit toute la maison."

Sur les libertés individuelles, une nouvelle série de mesures provoque un scandale. Green VPN, un logiciel très efficace, utilisé par 730 millions de chinois qui permettait de contourner la censure Chinoise, a été fermé le premier Juillet sur ordre du parti communiste.

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.