Cette année en Australie, l'été est carabiné : 117 degrés Fahrenheit enregistrés cette semaine à Sidney.

Les opossums se brûlent les pattes en Australie
Les opossums se brûlent les pattes en Australie © Getty / DavidCallan

Par Claude Guibal

L'équivalent de 47 degrés Celsius. Il n’a jamais fait aussi chaud à Sidney depuis 1939. Une canicule qui a fait monter de 10% le taux de mortalité qui et qui fait des ravages parmi les animaux. Les opossums, ces petits marsupiaux qui ressemblent aux petites bêtes qu’on voit dans le dernier Star Wars, les opossums se brûlent les pattes quand ils marchent. Les vétérinaires doivent réhydrater les oiseaux, et dans toute la région on brumise les koalas. Mais il y a plus grave, rien qu’à Sidney cette semaine, au moins 500 chauves souris sont mortes, le cerveau littéralement grillé par la chaleur. 

Les spécialistes locaux sont horrifiés des conséquences possibles de ces températures extrêmes sil elles continuent à se reproduire, sur une possible extinction de l’espèce qui joue un rôle essentiel dans la pollinisation et le transport des graines. Profitons en ce matin pour faire un peu de pédagogie. Arrêtons de parler de réchauffement climatique mais bien de dérèglement climatique. La planète devient folle et quand l’Australie brûle, l’Amérique du nord gèle. 

Cette semaine il y a eu des tempêtes de neiges impressionnantes sur New York ; et dans le sud de la Floride, il pleut des iguanes. Il fait tellement froid que les iguanes tombent des arbres, raides gelés, et on en trouve ainsi plein les jardins. Allez dire ça à Donald Trump qui est persuadé que la planète se porte bien. 

Aux Etats-Unis, un nouveau genre de congé

Vous connaissez tous le congé maternité ? En anglais, ça se dit maternity leave. Le congé paternité, c'est paternity leave. Et savez-vous ce qu’est en revanche le pawternity leave ? Paw comme le mot patte en anglais, pattes d’un animal. Un jeu de mot pour qualifier ce nouveau congé que proposent désormais certaines entreprises américaines pour leurs employés qui adoptent un animal domestique. Ils partent du principe que comme un bébé, il faut s’en occuper surtout les premiers temps, leur apprendre à ne pas manger les rideaux, leur apprendre la litière, à ne pas faire les griffes sur le canapé du salon. Les animaux sont des membres de la famille comme les autres nous explique-t-on. Bref, une semaine de congé pour les nouveaux maîtres !

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.