Ang Probinsyano, Le Provincial, est une série a succès de la télé philippine et elle a donné 3 élus au pays. Une tradition là-bas.

Joseph Estrada, ancienne star de télé devenue président des Philippines
Joseph Estrada, ancienne star de télé devenue président des Philippines © Getty / Pacific Press

On part aux Philippines ce matin, où les partis recrutent dans les séries télé. Prenez Ang Probinsyano, ou « le Provincial », une des séries les plus populaires de la télé philippine. Une série policière qui est diffusée depuis 2015 dans ce pays d'Asie du sud-Est de 100 millions de téléspectateurs.

Pas moins de 7 acteurs et actrices de Ang Probincyano se sont présentés aux suffrages des Philippins à la mi-mai, pour les élections de mi-mandat, et trois d'entre eux ont été élu, dont la star Lito Lapid, redevenu sénateur après l'avoir déjà été de 2004 à 2016.

Acteurs et politiciens, une tendance mondiale

C'est vrai que le phénomène est mondial avec l'élection de Donald Trump aux Etats-Unis. Donald Trump dont l'émission de télé-réalité The Apprendice a servi de tremplin. Avant lui, il y a eu Ronald Reagan, Arnold Schwarzenegger et même Clint Eastwood.

Eh puis, il y a les Ukrainiens, qui viennent d'élire en la personne de Volodymyr Zelensky, le président qu'ils voyaient tous les jours à la télé. Il y aussi le président guatémaltèque, Jimmy Morales, qui était acteur comique avant de devenir lui-aussi président en 2016.

Il y a enfin, l'Inde qui, depuis des décennies, a pris l'habitude de confondre écran de cinéma et pouvoir politique. L'exemple le plus célèbre étant Jayalalitha, actrice bolywoodienne adulée et 6 fois 1ère ministre du Tamil Nadu, dans le sud de l'Inde.

L'Asie, pourvoyeuse de stars aux carrières politiques 

En fait, on pourrait presque dire que les Philippines ont été à l'avant-garde de ce phénomène désormais mondial. L'Inde a certes des acteurs élus depuis au moins les années 50 : avant Jayalalitha au Tamil Nadu, il y a eu l'immense acteur MGR.

Mais aux Philippines, le phénomène est au moins aussi ancien et surtout, il concerne toutes les fonctions : on retrouve des acteurs, des actrices, des chanteurs ou des leurs conjoints et enfants sénateurs, députés, gouverneurs, maires voire mieux !

Une star du grand écran est même devenue président du pays entre 1998 et 2001, date où il a été destitué : Joseph Estrada. Et les aller-retours sont constants.

Générations après générations

Lorsque votre carrière d'acteur ou d'actrice bat de l'aile, un poste de sénateur peut être d'un grand secours. C'est ce qu'il s'est passé pour Lito Lapid, dont le personnage d'Ang Probinsyano est mort à l'écran en février et qui a été élu sénateur en mai.

D'ailleurs Ang Provinciano est devenu un cas d'école : le film de 1997 dont est tiré la série a failli donner un président au pays : Fernando Poe Jr, en 2004. Qu'à cela ne tienne : son épouse, Susan Roces, joue désormais la grand-mère du personnage à la télé.

Et devinez quoi ? La fille de cette grand-mère télévisuelle – elle-même donc épouse d'acteur devenu presque président – Grace Roces, joue aussi dans la série et a été une des sénatrices les mieux élues des Philippines. Ang Probinsyano, là-bas, c'est l'ENA !

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.