Jill Biden, future 1ère dame des USA, appelé "kiddo", "gamine", dans les pages du Wall Street Journal plutôt que Dr, comme elle le mérite. Ses soutiens répondent du tac au tac et refusent de laisser le terrain à la droite trumpienne.

Jill Biden en octobre 2019
Jill Biden en octobre 2019 © Getty / Sarah L. Voisin/The Washington Post

Histoires du monde 15-12

Ce matin, direction les États-Unis pour un article qui fait scandale. Il a été publié vendredi, dans les pages débat du Wall Street Journal. Il est signé par Joseph Epstein, un vieil universitaire conservateur de 83 ans, coutumier des textes polémiques. Le texte est intitulé : « y-a-t-il un docteur à la Maison-blanche ? »

Le docteur dont il est question est l’épouse de Joe Biden, future 1ère dame des Etats-Unis, Jill Biden. Comme fière détentrice d’un doctorat en sciences de l’Éducation, Mme Biden fait habituellement précéder son nom du « Dr » de « docteur ».

Le vieux professeur trouve cela ridicule et lui écrit : « Madame First lady, Mrs Biden, Jill, kiddo ». J’ai laissé l’anglais pour bien que nos auditeurs entendent bien qu’il s’adresse à Jill Biden en lui donnant du « madame » en Français : Madame first lady

"Madame" en français, pour mieux humilier 

Le français a cette réputation d’être une langue précieuse, élitiste. En mêlant français et anglais, il insiste sur l’affectation dont serait coupable Jill Biden. Pour lui , les médecins « ayant accouché un enfant » devrait avoir le droit de porter le titre de docteur.

Il reproche enfin à la future 1ère dame d’avoir eu son doctorat à 55 ans. Un peu tard, selon lui, pour prétendre sérieusement à ce titre prestigieux. Rien n’est passé de cette diatribe. A commencer par sa misogynie crasse :

Il n’est pas venu à l’esprit de ce vénérable professeur que c’est justement parce que Jill Biden avait accouché d’un enfant, non comme docteur en médecine mais comme mère, et en avait élevé deux autres qu’elle n’a repris ses études que tard.

Condescendance, mépris et "kulturkampf"

C’est le 2ème point qui a scandalisé. Appeler une femme brillante et engagée comme Jill Biden « kiddo », c’est-à-dire « gamine » ou « la gosse », ça a paru insupportable de condescendance. Il y ceux ensuite qui rappellent que les docteurs en médecine ont plutôt été les derniers à arborer ce titre.

Avant eux, les seuls docteurs étaient théologiens ou mathématiciens. Après tout docteur vient d’un mot latin qui signifie professeur. Les médecins, pour leur part, ont longtemps été avant tout barbiers ou arracheurs de dents itinérants… ou les deux.

A la décharge du professeur Epstein, - qui lui n’est pas Dr - ce terme « kiddo » ne sort pas de nulle part : Joe Biden lui-même l’utilise pour parler de son épouse. On peut même acheter des t-shirts Jill Biden avec écrit « kiddo ». Mais l’enjeu est ailleurs :

Les Démocrates et le camp progressiste en général ont détesté perdre la présidentielle de 2016 et les années de présidence Trump. Une de leurs analyses est qu’ils avaient abandonné le terrain de la pensée et de la contestation à la droite conservatrice.

Désormais, c’est fini : ils chassent en meute et répliquent à toutes les provocations. En clair, c’est la guerre mais une guerre culturelle et politique. Et ils ont décidé de ne plus rien laisser passer : ni la misogynie, ni le racisme, ni surtout la bêtise. Qu’on se le dise !