Dans les États où le cannabis est légal - récréatif ou médical - la criminalité a baissé de 13% en moyenne.

Des gens font la queue pour entrer dans MedMen, l'un des deux magasins à Los Angeles qui ont commencé à vendre de la marijuana à des fins récréatives en vertu de la nouvelle loi sur la marijuana en Californie, le 2 janvier 2018
Des gens font la queue pour entrer dans MedMen, l'un des deux magasins à Los Angeles qui ont commencé à vendre de la marijuana à des fins récréatives en vertu de la nouvelle loi sur la marijuana en Californie, le 2 janvier 2018 © AFP / David McNew / Getty Images North America

Depuis le premier janvier le cannabis est légal en Californie. Le cannabis récréatif, c'est-à-dire le joint de monsieur tout le monde. Mais ça faisait déjà plusieurs années que le cannabis a usage médical y était légal. En Californie, mais aussi dans l'ensemble des États qui bordent la frontière mexicaine. C'est donc une occasion rêvée de conduire une étude à grande échelle sur la criminalité dans ces États. Avec cette question : légaliser le cannabis réduit-il les vols ou les crimes ? 

Pourquoi est-ce important de faire cette étude au plus près de la frontière mexicaine ? Tout bêtement parce qu'avant la légalisation, c'est le Mexique qui fournissait la marchandise. 

Depuis que le cannabis est légal, les cartels mexicains se sont reconvertis dans la production et la distribution d'autres drogues 

Mais ils ont perdu une grosse partie du marché de l'herbe qui fait rire, ça c'est certain. La légalisation s'est accompagnée de la création d'une filière légale de production, aux États-Unis bien sûr ! Pourquoi les consommateurs choisiraient-ils de se fournir en cannabis dans des rues mal famées, à la sauvette, alors qu'ils peuvent se procurer des produits certifiés dans ces boutiques pimpantes auprès de vendeurs souriants ? 

Or le marché du cannabis était pour les sept cartels de la drogue mexicains l'essentiel de ce qu'ils vendaient : ça poussait au Mexique pour 75 dollars la livre et se revendait aux États-Unis pour 6000 dollars la livre. L'héroïne ou la cocaïne sont des produits de niche en comparaison ! 

La criminalité s'est effondrée pour les homicides liés aux drogues : -41% ! 

Or énormément de crimes de sang sont liés de près ou de loin à des affaires de drogues. Mieux encore : la criminalité a baissé de 13% en moyenne, de 15% en Californie, l'Etat le plus peuplé. Et ce sont les délits les plus violents qui ont baissé le plus : les attaques à main armées, -19% et d'une façon générale, les meurtres ont partout baissé de 10% ! 

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.