Las Vegas rouvre petit à petit... et les Américains s'y précipitent. Au point d'oublier que l'épidémie est loin d'être terminée.

Las Vegas rouvre petit à petit
Las Vegas rouvre petit à petit © Getty / Bill Clark / Contributeur

Depuis lundi, les images du « strip » de Las Vegas bondé se multiplient sur les réseaux sociaux. Le strip, c’est le grand boulevard du jeu et de la fête de "sin city". On y voit des touristes, certes majoritairement masqués, mais au coude à coude se baladant à la fraîche !

Le journal local, le Las Vegas Review – Journal explique qu’une foule pareille ne s’est pas vu depuis plus d’un an. Il y a par exemple cette résidente, Laura Amendala, 55 ans qui explique qu’elle n’a même pas pu se garer au parking du Bellagio, plein à craquer.

Les casinos sont ouverts ! Les spectacles aussi !

D’abord, les casinos n’ont fermé complètement que quelques mois l’an dernier. Dès juin, certains casinos ont rouvert à un tiers de leur capacité et en respectant des mesures sanitaires strictes. Par contre, pas de spectacles, pas de restaurants, pas de bars.

Malgré tout, la plupart des casinos sont restés fermés. Notamment parce que le tourisme de masse, en groupe, était à l’arrêt. Mais vendredi dernier, le gouverneur du Nevada a approuvé de nouvelles règles : à compter de ce lundi, tout pouvait rouvrir !

Y compris les spectacles, mais à condition de porter un masque et surtout de respecter une jauge maximum de 50%. Ça a suffi à attirer des dizaines de milliers de touristes locaux à Las Vegas. Mais il y a une autre raison et elle s’appelle Joe Biden, cette raison !

Joe Biden, la banque fortuite des casinos de Las Vegas

Il a signé le fameux plan de relance de 1 900 milliards de dollars, dont la mesure phare est l’envoi d’un chèque de 1 400 dollars à 85% des Américains. Les Américains ont reçu le message 5 sur 5 et ont commencé à dépenser cet argent.

Par ailleurs, il y a deux phénomènes qui se croisent : des États, comme le Texas, qui ont décidé d’assouplir les règles d’airain de distanciation et de port obligatoire du masque et d’autres qui ont déjà ouvert la vaccination à toute la population.

C’est notamment le cas du Mississipi : depuis hier, tous les habitants adultes de cet État du sud de 3 millions d’habitants, sans condition d’âge ou de comorbidité, peuvent se faire vacciner. C’est le 2e État à le faire, après l’Alaska la semaine dernière.

Un petit air de liberté retrouvé aux États-Unis…

Il faut dire que le pays est traumatisé par cette pandémie qui a tué 550 000 personnes, c’est-à-dire que deux fois plus d’Américains sont morts de la Covid-19 que pendant toute la Seconde guerre mondiale. Mais aujourd’hui, le rythme de vaccination est impressionnant : 2 million et demi de vaccinés par jour en moyenne. Hier, 72 millions d’Américains avait reçu au moins une dose du vaccin.

Les résultats commencent à se faire sentir : une baisse de 80% des nouvelles infections en deux mois et le nombre de décès divisés par 3 sur la même période. On comprend donc mieux que certains se précipitent à Las Vegas faire les fous !