Les photos de Kim Jong Un à cheval sont un trésor de subtilité et d'interprétation... Pour ceux qui savent plonger en "kimologie"

Des photos de Kim Jong Un à cheval qui ne sont pas aussi anodines que cela
Des photos de Kim Jong Un à cheval qui ne sont pas aussi anodines que cela © AFP / AFP PHOTO/KCNA VIA KNS

Direction la Corée du Nord ce matin, pour des photos de Kim Jong Un, une série de photos diffusées hier par l'agence de presse officielle du régime de Corée du Nord. Des photos d'autant plus étonnantes que, d'habitude, lorsque Pyongyang communique, il s'agit plutôt de faire passer des messages sérieux.

On y voit généralement le « cher leader » Kim Jong Un en train de visiter des usines, des parcs d'attractions – il adore ça – ou des installations militaires. Or cette fois-ci, que voit-on sur ces photos ? Kim Jong Un en train de chevaucher un cheval blanc.

Ce n'est pas la première fois que le leader de Corée du Nord est ainsi pris en cavalier. C'est d'ailleurs une habitude assez commune chez les autocrates, on se souvient de Vladimir Poutine chevauchant torse nu ou Erdogan, qui lui est tombé de cheval en 2003.

Des chevaux et des leaders

Pour les autres autocrates, je veux bien reconnaître qu'il n'y a pas grand chose d'autre à dire que la volonté de puissance. Poser à cheval, ça veut en imposer. Point barre.

Mais pour la Corée du Nord, ces photos sont des trésors de renseignements. D'abord, ces photos n'ont pas été prises n'importe où mais sur le mont Paektu, non loin de la frontière chinoise. Or il se trouve que le mont Paektu est 2 fois symbolique.

D'abord, c'est une montagne sacrée : c'est là que serait né Tangun, une figure légendaire et surtout fondatrice pour les Coréens. C'est d'ailleurs là que Kim Jong Un a emmené son homologue sud-coréen Moon Jae-In en 2018 et c'était un insigne honneur.

Lire dans le mont Paektu

En fait, le mont Paektu est aussi le lieu de naissance père de Kim, Kim Jong-Il. Donc, lorsque Kim Jong Un pose près du mont Paektu, il fait une subtile allusion à son père. Reste le cheval.

Pourquoi poser sur cheval blanc. Là, il faut remonter au grand-père et fondateur de la dynastie : Kim Il-Sung. La légende veut que le premier des Kim montait un cheval blanc lors d'une des batailles décisives contre l'occupant japonais.

Or, la Corée du Nord négocie avec les Etats-Unis son programme nucléaire. La subtile allusion cavalière au grand-père Kim prend alors tout son sens : comme le grand-père face au Japon, le petit-fils résiste et ne cédera rien face aux Etats-Unis.  

Missile ou essai nucléaire ?

Et ce n'est pas fini ! Lorsque Kim Jong Un apparaît dans une série de photos près du mont Paektu, c'est toujours pour annoncer un événement important. En 2017, c'était quelques semaines avant d'annoncer un dégel avec la Corée du Sud.

Mais aussi juste après avoir texté un missile intercontinental. Donc, cette fois-ci : cheval + mont Paektu, résistance à l'occupant Yankee + annonce importante, les « kimologues » pensent qu'on est peut-être à l'orée d'un nouveau test nucléaire ou balistique.

Mais clairement, les Nord-Coréens veulent mettre la pression sur les Etats-Unis et, dans ces cas-là, ils font du bruit. Vous voyez, une simple image, un cheval, un mont, un Kim et tout un monde s'explique et se décrypte.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.