C'est un record historique pour le Japon !

Personnes âgées au Japon
Personnes âgées au Japon © Getty / Yagi Studio

En 2016, il y avait en France, en 2016, 600 000 personnes de plus de 90 ans. La population japonaise étant deux fois importante que celle de la France, une règle de trois et hop : il y en fait au japon 54% de personnes âgées de plus de 90 ans en plus par rapport à notre pays. Mais le plus impressionnant c'est l'accélération du phénomène.

En 1980, les plus de 90 ans étaient 120 000. 20 ans plus tard, en 2004, ils étaient déjà un million. En 13 petites années, leur nombre a encore doublé. Or ce vieillissement est dramatique : le Japon est le pays au monde qui perd le plus d'habitants tous les ans !

Découverte d'un chanteur éthiopien

Il s'appelle Teddy Afro. D'abord parce que c'est la mégastar d'un pays de 100 millions d'habitants tout de même : l'Ethiopie. Son nouvel album, Ethiopia, a été brièvement, quelques jours n°1 au monde ! Devant Justin Bieber ou Beyonce début septembre, vous aviez Teddy Afro et son tube Ethiopia. Enfin, si je vous en parle, c'est parce que le gouvernement éthiopien lui cherche en permanence des noises : annule ses concerts, interrompt ses fêtes.

Tout ça, parce qu'il ne chante pas la bonne Ethiopie. Pas l'Ethiopie du parti au pouvoir, le Front démocratique révolutionnaire des peuples éthiopiens. Teddy Afro, son Ethiopie c'est celle d'Hailé Sélassié, le dernier empereur, ou celle du mythique Ménelik II qui a battu les Italiens.

C'est pas forcément plus sympathique d'ailleurs, parce que ces empereurs Amhara ont opprimé les autres minorités. Notamment les Oromos qui sont aujourd'hui la minorité la plus importante du pays et qui n'ont pas que des bons souvenirs de l'empire éthiopien.

Mais quelque soit les raisons pour lesquelles ont arrête ou tracasse un artiste, on a toujours tort. La rue finit toujours par se venger. Aujourd'hui, pas une boutique, à Addis Abeba la capitale et partout ailleurs dans le pays où l'on entende se refrain : Ethiopia !

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.