Direction le Canada avec la victoire électorale d'un jeune loup libéral : Justin Trudeau.

« Les libéraux l'emportent : Justin Trudeau écrase les conservateurs et les socio-démocrates », ça c'est pour la une du National Post, « Le prochain gouvernement sera libéral », voilà pour le quotidien Le Presse de Montréal , « les libéraux de Trudeau vont gouverner », pour le Globe and Mail, et enfin « un gouvernement libéral majoritaire » pour le Journal de Montréal .

La Presse de Montréal résume la situation en quelques mots : « Après près de dix ans au pouvoir, les conservateurs sont ainsi relégués au statut d'opposition officielle ».

C'est aussi une victoire personnelle pour Justin Trudeau qui n'est autre que le fils d'un ancien Premier ministre canadien légendaire: Pierre Eliot Trudeau. Et c'est peut-être le plus dur pour l'actuel Premier ministre: avoir été battu par un jeune héritier.

« Stephen Harper » et c'est le National Post qui l'explique, « a toujours été un outsider qui a rejeté toute sa carrière la caste des élites faite de politiciens professionnels, de bureaucrates, de journalistes, d'universitaires, tous issus des mêmes quartiers de villes situées sur les bord du fleuve Saint Laurent ». Au Canada, on les appelle d'ailleurs, les « Laurentiens ». Ils ont les mêmes valeurs et pire, la conviction que seules ces valeurs prévalent ». Justin Trudeau est un des leurs, pas Stephen Harper.

Notre histoire nous emmène aujourd'hui en Grèce où il n'y a toujours pas de cadastre...

On se croirait dans L'Avare de Molière avec un Harpagon grec qui crierait: « mon cadastre, mon cadastre, on m'a volé mon cadastre! ». Le cadastre grec, c'est la tragicomédie la plus courue de la décennie et on ne le voit toujours pas venir.

Depuis 2010, et le premier sauvetage de la Grèce par l'Union européenne, tout le monde est d'accord pour en faire le symbole de la déconfiture de l'Etat grec.

En Europe, il y a 5 ans, seuls 2 pays n'avaient pas de cadastre national informatisé: la Grèce et l'Albanie. Cinq ans plus tard, l'Albanie a le sien et la Grèce toujours pas. Après des années de travail, seul un quart du territoire grec est enregistré. En effet, faire inscrire les grecs au cadastre n'est pas une mince affaire. D'abord, il y a les familles grecques qui pendant des années et parfois des siècles ont adoré ne pas faire enregistrer leurs terres: pas de cadastre, pas d'impôts.

La Grèce est par exemple le seul pays au monde à avoir une Association nationale des propriétaires illégaux. Des gens comme vous et moi qui ont construit leur maison sans permis de construire, sur des terres qui leur appartenaient vaguement.

Rien que pour la Crète, ils sont 45 000! Et aujourd'hui, ils exigent que l'Etat légalise a posteriori leur petite bicoque familiale qui parfois fait plusieurs étages !

Ils ont des titres de propriété parfois vieux de deux siècles avec des précisions du genre: « comptez 500 pas depuis l'olivier tordu puis cinq jets de pierre vers le soleil couchant ». Allez tracer une carte avec ça! Or la plupart des actes de propriétés sont encore écrits à la main.

Même l'Eglise, qui est le deuxième ou le 1er propriétaire terrien du pays, n'a pas de registre centralisé de ses propriétés. Or sans cadastre, pas de privatisations! Parce que la moitié des biens privatisables sont des terres appartenant à l'Etat.

Or pour vendre ces terres, encore faut-il les avoir enregistré au cadastre. Un dernier exemple? Les forêts grecques sont inconstructibles... et elles couvrent 60% du territoire. A peu près.

Mais ce sont des chiffres qui ont été établis grâce à des photos aériennes qui datent de la Seconde Guerre mondiale. Elles n'ont jamais été réactualisées depuis!

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.