L’Évêque de Stockholm, Monseigneur Anders Arbolerius. Un cardinal suédois, dans un pays luthérien !

Anders Arborelius
Anders Arborelius © AFP / JONAS EKSTROMER / SCANPIX SWEDEN / AFP

Son éminence Anders Arbolerius est habitué aux premières : lorsqu'il est devenu évêque en 1998, il était le premier Suédois a avoir été consacré dans le pays depuis le XVIème siècle, c'est-à-dire depuis la Réforme protestante.

Et là, en devenant cardinal, il est tout simplement devenu le premier cardinal de l'histoire du pays tout court ! Dans un pays où, je le rappelle, le luthéranisme n'est pas seulement une religion mais LA religion d'Etat : les pasteurs sont payés par le Trésor public.

Une nomination perçue comme une provocation en Suède. C'est vrai que le protestantisme Scandinave traverse une crise pile l'année de ses 500 ans ! 60% des Suédois ne croient pas en Dieu, un des plus taux les plus élevés au monde, et un quart des pasteurs luthériens ont de sérieux doutes !

En plus, comme le protestantisme est une religion d'Etat, sa hiérarchie a dû avaler pas mal de couleuvres ces dernières années. Sur le mariage gay : comme en Suède le mariage religieux vaut mariage civil, la loi oblige les pasteurs à marier les gays. Autrement dit, la Suède est le seul pays au monde qui oblige l'Eglise à organiser une bénédiction divine pour marier deux hommes ou deux femmes. Mais ça, c'est pour les protestants et uniquement eux.

Les Catholiques, ultra-minoritaires en Suède, peuvent continuer à ne pas ordonner des femmes et à ne pas marier devant Dieu des couples gays. Autrement dit, en créant un cardinal Catholique, le pape François met un coup de projecteur sur la concurrence.

Au Liban, une première aussi : la première Gay Pride organisée dans le monde Arabe

C'est un reportage du Telegraph de Londres qui revient sur cette marche qui a eu lieu hier, dimanche, à Beyrouth, et qui a rassemblé 4 000 gays et lesbiennes arabes dans les rues de la capitale Libanaise. Et à la lecture du papier, je n'ai qu'un mot : quel courage !

Ils ont dû braver les menaces, les annulations de salles de dernière minute, l'opposition des salafistes mais aussi des autorités libanaises et pourtant, ils ont réussi à défiler et à hisser le drapeau arc-en-ciel dans 18 endroits différents de Beyrouth : chapeau bas !

En Espagne : une élection surprise

Hier était organisé en Espagne une élection cruciale : celle du secrétaire général du Parti socialiste espagnol, l'historique PSOE. Toute la presse espagnole était mobilisée parce qu'en fonction du gagnant, le gouvernement de M. Rajoy est ou non en sursis.

Et que croyez-vous qu'il arriva ? C'est un El País dépité qui donne la nouvelle : les militants socialistes espagnols ont choisi de dégager les barons pour se choisir un secrétaire général de 45 ans, plutôt beau gosse, et qui veut renverser la table !

Il a obtenu 50% des suffrages et son slogan est très clair : « Direction la Moncloa », le siège du Premier Ministre. En clair, l'accord qui permettait au Parti populaire de droite de gouverner avec l'abstention des socialistes est en danger. L'Espagne est en marche !

Un petit miracle en Thaïlande

Raconté par le webzine AsiaOne : le lac de Khao Sam Roi, à 3 heures de route de Bangkok, s'est couvert depuis quelques jours de dizaines de milliers de fleurs de lotus roses. Un spectacle magnifique qu'on avait pas vu depuis plus de 10 ans.

Personne ne savait pourquoi les lotus de ce parc naturel ne voulaient plus fleurir : pollution agricole ? Sécheresse ? Un peu des deux... Toujours est-il que c'était de mauvaise augure : les lotus sont sacrés. Leur réapparition est donc une bonne nouvelle !

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.