La maréchaussée grecque a arrêté les six trafiquants albanais et les chevaux qui leur servaient à transporter les 110 kg d'herbe de contrebande qu'il s'apprêtaient à ramener avec eux en Albanie.

En Grèce, des albanais arrêtés pour trafic... de primevères
En Grèce, des albanais arrêtés pour trafic... de primevères © Getty / De Agostini Picture Library

Heureusement la maréchaussée grecque veille ! L'herbe en question n'est pas du cannabis, mais de la Primula Veris, le nom latin de la primevère médicinale. C'est plus grave ! En Grèce, le code forestier précise qu'il est interdit d'en prélever plus de quelques plants. Alors 110kg, c'est du trafic. Six Albanais ont volé de l'herbe et toute la Grèce en parle, toute la Grèce en rigole surtout. 

Pour comprendre pourquoi, il faut bien connaître la situation. Début mars, deux soldats grecs qui patrouillaient à la frontière gréco-turque ont été arrêtés par les autorités turques sous prétexte qu'ils s'étaient aventurés côté turc. Depuis un mois et demi, ils croupissent dans une prison turque. La Turquie a bien proposé un échange à la Grèce : on vous rend vos soldats contre huit soldats turcs réfugiés en Grèce après le coup d'Etat raté de juillet 2016. 

En clair, la Turquie fait du chantage. Seulement voilà, la Turquie est un pays puissant et la Grèce ne peut pas faire grand chose, sinon s'en prendre à plus misérable qu'elle. Voilà pourquoi l'opération des pandores hellènes à la frontière albanaise fait tellement rigoler les Grecs.

Au Canada, une affaire de flamme éternelle

On l'appelle à Ottawa la « flamme du centenaire » : elle a été allumée il y une 50 ans, en 1967, face au parlement canadien pour commémorer le premier siècle de la confédération canadienne en 1867. Elle devait être éphémère cette flamme. Sauf qu'elle s'est révélée si populaire qu'elle brûle encore depuis. Au gaz, jour et nuit, hiver comme été. Mais voilà, le gaz, c'est un hydrocarbure et le Canada veut montrer l'exemple et matière de réduction de gaz à effet de serre. Accord de Paris oblige. L'idée serait donc de remplacer ce gaspillage éhonté, à l'heure où le 1er ministre Justin Trudeau voudrait que le Canada soit exemplaire, par une loupiote éternelle elle aussi, mais alimentée par des L.E.D. Ce serait plus économique et plus écolo.

Et là aussi, comme en Grèce... l'idée de remplacer une petite flamme éternelle par un LED éternel fait rigoler tout le Canada. Surtout lorsqu'on sait que ce pays émet par an 722 mégatonnes de CO2. 

Un droit de suite espagnol

Vous vous souvenez peut-être de la présidente de la région de Madrid, Cristina Cifuentes, qui avait falsifié son master d'administration publique et se débattait dans le ridicule de cette situation ubuesque.

Finalement le ridicule a été plus fort que les calculs politiques. Elle a bien tenté comme ultime manœuvre de retirer de son CV un master qu'elle n'a jamais obtenu. Finalement, hier, on apprenait qu'elle démissionnait de l'ensemble de ses fonctions.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.