L'idée, c'est de gagner la guerre mondiale de la capote ! A commencer par la bataille sémantique...

Gagner la guerre de la capote
Gagner la guerre de la capote © Getty / Classen Rafael / EyeEm

L'idée, c'est de gagner la guerre mondiale de la capote ! A commencer par la bataille sémantique ! Arrêtez de dire que la capote serait anglaise, comme l'insinue une légende urbaine et un groupe leader dont le nom commence par un D et se termine par un X ! Qu'on se le dise : la capote est aussi japonaise. C'est d'ailleurs un des pays au monde où elle est utilisée en guise de contraceptif depuis le plus longtemps : les premiers préservatifs au Japon ont été distribués et fabriqués industriellement en 1934 !

De plus, elle est utilisée massivement, la capote japonaise et pour une raison culturelle assez étonnante et même logique : les japonaises n'ont un accès libre à la pilule qu'en 1999 elles ont donc habitué des générations d'hommes à ce moyen de contraception.

Depuis une trentaine d'années, les fabricants japonais (une force de frappe de 460 millions de capotes annuelles tout de même!) sont dépassés par les anglais d'abord et les américains ensuite ! Insupportable ! Ils ont donc décidé de sortir les grands moyens.

Objectif : Tokyo 2020 ! 

Le monde entier s'y retrouvera pour les Jeux olympiques. Or on sait que c'est le moment rêvé pour distribuer des capotes, voire battre le record de capotes distribuées, comme à Pyeong Chang où 110. 000 préservatifs ont été donnés.

Record battu d'ailleurs ! Or un bon nombre des capotes disponibles sur les pistes glissantes des J.O d'hiver de Corée du Sud étaient japonaises. Notamment, le fin du fin de la capote nippone, celle qui promet d'enfoncer la concurrence : l'ultra-fine !

Un préservatif de 0,01mm d'épaisseur et entièrement en polyuréthane, c'est-à-dire idéale pour ceux qui sont allergiques au latex !

Et solide en plus : capable de résister en labo à 100.000 impulsions sans se déchirer : une capote de competition ! Les producteurs japonais comptent beaucoup sur cette innovation pour exporter, parce que leur marché intérieur est assez déprimé.

Les japonais vieillissent et la population diminue : moins de jeunes, moins de Japonais qui, en plus, sont souvent célibataires : moins de capotes vendues : l'avenir, c'est l'Inde ou l'Afrique d'où importance de JO ! Banzaï !

Aux Etats-Unis cette fois pour prendre des nouvelles de Melania Trump

Hier soir l'interview de Stormy Daniels, une star du porno qui a eu une liaison avec son mari, et même en fin de semaine dernière, l'interview d'une playmate qui s'est excusée pour avoir détourné Donald de ses devoirs conjugaux alors qu'elle venait d'accoucher.

Ça ne va pas fort pour Melania Trump qui s'est fait particulièrement discrète ces derniers temps mais qui, tout de même, parvient à communiquer son déplaisir de façon à peine subliminale. Par exemple, vendredi elle remettait un prix du courage à des femmes remarquables.

Des femmes d'Irak, du Kazakhstan, de Mauritanie dont elle a loué la bravoure et la résilience avec ces mots : « il faut du courage pour s'attaquer au mal, et plus encore pour le corriger et faire le bien ». Message reçu 5 sur 5 dans les médias américains !

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.