Quatre mille huit cents Islandais ayant reçu les deux doses contre la Covid19 peuvent demander depuis quelques jours leur "passeports vaccinaux". Ils sont les premiers au monde.

L’Irlande est le premier pays au monde à émettre des « passeports de vaccination ». Ils sont quatre mille huit cents ! 4 800 Islandais ayant reçu les deux doses de vaccins contre la Covid19 peuvent donc réclamer auprès des autorités sanitaires un certificat de vaccination en bonne et due forme pour voyager sans entraves en Europe.

Parce qu’il faut savoir que si l’Islande ne fait pas partie de l’Union européenne, elle se trouve tout de même dans l’espace Schengen. Le problème c’est qu’étant les premiers à pouvoir réclamer ce document, ils sont aussi les premiers à pouvoir le présenter.

Or pour le moment, ce document n’est reconnu par personne ! Aucun pays, en Europe comme dans le monde, ne le propose, ne le demande ou même a établi une règle précise pour l’accepter. En clair, l’Islande fait figure de pionnière…

L'Union européenne pense à unifier les formulaires

Ils pourraient être exigés notamment dans les pays dont le tourisme est un secteur économique vital. Aujourd’hui, 11 États membres de l’Union européenne utilisent des carnets de vaccination spécifiques pour la Covid19 et 7 autres vont s’ajouter à la liste.

Mais seul l’Islande donc à imaginer un formulaire de sortie ou d’entrée de territoire directement lié à cette vaccination. La Grèce a demandé à la Commission européenne de travailler sur un passeport vaccinal commun, pour éviter le foisonnement administratif.

Chypre a déjà fait savoir qu’à compter de mars, tous les citoyens européens qui se présenteraient vaccinés pourraient entrer directement dans le pays sans passer par des mesures sanitaires. L’Islande s’applique évidemment cette même règle. L’Espagne y pense.

Le calendrier mondial de la vaccination

Le Guardian de Londres a croisé les données : les Britanniques seront tous vaccinés dès la mi-juillet, les Américains à la mi-août ; les Japonais, les Brésiliens et les Européens entre la mi et la fin octobre et les Chinois seulement un an plus tard, en octobre 2022.

Mais ça, c’est pour les pays riches comme le nôtre : ensemble, nous accaparons 54% des doses vaccinales alors que nous ne représentons que 14% de la population mondiale. Seul 10% de la population des 67 pays en voie de développement seront vaccinés en 2021.

Reste que notre attitude face au tourisme semble avoir été modifiée par la pandémie : National Geographic a réalisé une enquête : la moitié des personnes interrogés voyageront moins dans les années à venir. Parce qu’il reste la peur tout bêtement.

Le « passeport vaccinal » islandais ne sert donc pas à grand-chose !

Pratiquement non ! Par contre, ça envoie un message d’espoir et surtout de réussite d’une stratégie nationale de contrôle de la pandémie. Alors, évidemment l’Islande est un île très isolée et dont il est facile de contrôler les frontières.

Si l’on ajoute à cela une population totale de moins de 350 000 habitants, habitués en plus à des campagnes de prévention et d’hygiène, on comprend mieux cette réussite : 85 décès par million d’habitants, c’est-à-dire 13 fois moins que la France.

Enfin, l’Islande a bien négocié son approvisionnement vaccinal, puisque le pays a commandé suffisamment de doses pour couvrir l’ensemble de sa population, et au-delà. Bientôt donc, tout le 5/7, au Blue Lagoon ? En sortant de l’aéroport, c’est direct…