Grâce à l'étude de l'ADN, on a réussi à situer le lieu d'origine d'Homo Sapiens : l'actuel désert du Kalahari. Adam et Eve y vivent encore d'ailleurs...

Le désert du Kalahari
Le désert du Kalahari © Getty / Westend61

On a réussi à situer le paradis originel au Botswana, selon un groupe de scientifiques qui le dit dans un article de la très sérieuse revue scientifique Nature. Le pays où coulent le lait et le miel, où on n'avait qu'à se baisser pour se nourrir, c'est le Botswana. Plus précisément : en Afrique australe, aux confins du Botswana, de la Namibie et du Zimbabwe, au sud du fleuve Zambèze dans une région aujourd'hui appelée le Kalahari. 

Comment sait-on scientifiquement qu'il s'agit du paradis originel ?

C'est-à-dire en fait de l'endroit d'où provient l'ancêtre commun à tous les homo-sapiens que nous sommes. Eh bien, ces mêmes scientifiques ont comparé l'ADN des populations actuelles de cette région et y ont cherché la trace d'un marqueur génétique appelé L0.

Un marqueur génétique ancien et passé de mère en fille

A toute dame, tout honneur, ce marqueur est exclusivement passé de mère en fille et c'est le plus ancien marqueur génétique humain.  En étudiant sa répartition et sa fréquence actuelle, on parvient à retracer les plus anciennes migrations - jusqu'à 200 000 ans avant JC - et où a vécu précisément un ancêtre commun à toute l'humanité.

Cet endroit, c'est donc le Kalahari. C'est donc là que se trouve notre berceau commun, notre paradis terrestre. Alors, aujourd'hui c'est s'agit plutôt d'une zone désertique. Mais ça n'a pas toujours le cas !

Un désert aujourd'hui, un paradis hier

Ça, c'est le domaine des paléogéologues : il y a 200 000 ans, le Kalahari était couvert de lacs et donc de ressources alimentaires à portée de main. Le paradis, je vous disais.

On sait même qu'après 70 000 ans, le paradis s'est petit à petit asséché, ouvrant des couloirs de verdure au nord-est et au sud-est du Kalahari : les premières migrations.

Mais le plus extraordinaire dans cette découverte, c'est que cette région du monde est encore habitée par des chasseurs-cueilleurs : les khoisans. Autrement dit, les Bushmen du film Les Dieux sont tombés sur la tête.

Les bushmen qui parlent une langue à clic, probablement la plus ancienne langue de l'humanité puisque les consonnes sont remplacés par proto-consonnes : des clics. En fait, l'étude montre très clairement que les Khoisan, les Bushmen, descendent directement de cette population originelle. Ils sont restés là en fait.

Donc, on n'a pas seulement retrouvé le paradis terrestre, on a retrouvé Adam et Eve, et ils vont plutôt pas mal, merci et [!gao] à tous !

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.