Journée de silence électoral oblige, les Jeunes dans la Présidentielle en profitent pour sauter dans le futur. Ils ont entre 20 et 25 ans et imaginent leur vie de quadragénaire dans la France de 2032.

Pour explorer cet avenir, les JDLP ont écrit et interprété un faux journal d'information.

En 2032, la société est dirigée par les jeunes (13/25 ans). Glacés et pragmatiques, ils occupent les postes clés. Le modèle qu'ils proposent est productiviste, individualiste, cynique. Les plus de 40 ans sont considérés comme des "vieux", des pions producteurs et consommateurs. L'objectif de ces jeunes est de faire un max de fric pour consommer à outrance une fois vieux.

Il n'y a plus de politique, elle ne règle aucun problème et les territoires sont gérés par de vastes administrations mi-publiques, mi privées. Les Présidents sont tirés au sort. 3 entités composent le G3 : les Etats-Unis d'Europe, les Etats Réunis d'Amérique du Nord et du du Sud, e tla Nouvelle Indochine (de New Delhi à Pekin).

La hiérarchie de l'information est bouleversée. Le ludique, le pratique, et le sport toujours à la une pour divertir les foules... Le respect de l'environnement, la géopolitique en fin de journal et en bref.

La religion se pratique à la maison. Les Eglises ont été réquisitionnées pour devenir des salles de concert et des dance floor .

En foot, il y a un championnat européen et Gueugnon devient le premier club Français à atteindre l'élite (la Première Série) grace à un millardiaire Taiwanais qui a racheté le club.

Le Paris Saint Sulpice végète en Deuxième Série et son nouvel avant centre qui a reçu des implants ADN de Messi et Ronaldo ne marque toujours pas.

Un scandale de santé publique, un médicament a rendu infécond une majeure partie de la population qui pour concevoir un enfant doit avoir recours aux embryons surnuméraires, malheureusement rares.

Les médias en profitent. La télé les met en jeu dans une nouvelle émission : Qui veut gagner un enfant ?

Enfin, la musique s'écoute par résonnance osseuse et les concerts holographiques voient le jour.

L'ensemble du journal peut se réecouter en podcast.

Ci dessous dans la vidéo, le premier atelier d'écriture et les première séances d'enregistrement. une sorte de making off.

Ce journal du 5 mai 2032 a été écrit et interprété par Arthur Capronnier, Paul-Henri Charrier, Clay Youale, Pierre Féligonde, Guillame Barrois, Marie Classine, Servane Metzger-Corrigou, Charles Guérand, Laura Fajwisiewicz, Fransez Poisson, Hélène Cordelier, Maud Fassnacht, Marie Camier, Clément Labrune, Charles Mollet et Pauline Reybier.

Un grand merci à Joël Collado pour sa participation amicale et sa gentillesse et à Marie Merier pour la réalisation.

Comme vu dans la vidéo, la première réunion se tient dans les bureaux de France Inter avec un premier atelier d'écriture constitué.

Réunion LJDLP
Réunion LJDLP © Radio France / CDEVILLERS
réunion 2
réunion 2 © Radio France / CDEVILLERS
réunion 3
réunion 3 © Radio France / CDEVILLERS
Réunion
Réunion © Radio France / CDEVILLERS

Quatre/ Cinq réunions plus tard, le chemin des studios pour enregistrer les premières versions.

Studio 1
Studio 1 © Radio France / CDEVILLERS
Studio 2
Studio 2 © Radio France / CDEVILLERS
Studio 3
Studio 3 © Radio France / CDEVILLERS

Prise de son : Alain Gadan, Julien Chabassut, Ludovic Asselot

Video : EdenPress

Photos : Constance Devillers

Texte et mise en page : Eric Valmir

L'équipe
(ré)écouter Les jeunes dans la présidentielle Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.