Dans un quartier de Pantin en rénovation, Nathalie Arthaud a reçu les Jeunes Dans La Présidentielle au QG de campagne de Lutte Ouvrière.

Les JDLP avec Nathalie Arthaud
Les JDLP avec Nathalie Arthaud © Radio France / CDEVILLERS

Les JDLP cette semaine sont Charles Guérand (Paris) 20 ans, comédien... Maud (Prevessin-Moêns, Ain) 21 ans, étudiante...et Guillaume Barrois (Nantes) 23 ans, doctorant en imagerie médicale.

La conversation avec Nathalie Arthaud a porté sur le sens du communisme aujourd'hui. Les JDLP ont cherché à connaitre aussi le projet de société porté par Nathalie Arthaud.

Nathalie Arthaud
Nathalie Arthaud © Radio France / Constance Devillers

Les coulisses avant et aprè l'enregistrement. La vidéo du OFF. Les attentes et les déceptions. Et le débat qui se poursuit après l'émission à la machine à café.

Nathalie Arthaud a discuté 30 minutes avec les JDLP comme le font tous les invités de l'émission.

Enregistrement JDLP
Enregistrement JDLP © Radio France / CDEVILLERS

Comme toutes les semaines, l'entretien dans son intégralité sans montage, séquencé en chapitres.

CH1 :

Charles découvre un programme de lutte et non pas un programme électoral . Il pose alors la question de la forme poltique. Lutte Ouvrière, un parti ou un syndicat ou un mélange des deux ?

CH2

Si le vote ne change rien, se demande Guillaume, pourquoi se présenter ? Dire que l'élection présidentielle ne résoudra pas les problèmes, n'est-il pas un encouragement à l'abstention ?

Maud s'intéresse à la stratégie déployée. Le vocabulaire ne varie pas depuis 40 ans. Ce sont les éléments de langage qu'employait déjà Arlette Laguiller. N'est-il pas venu le temps de changer de discours ?

Au contraire, répond Nathalie Arthaud , plus que jamais ce discours est d'actualité

CH3

Donner sa voix à Nathalie Arthaud est un vote contestaire. Mais aujourd'hui le curser de la contestation est déplacé. Avant, le patronat était rendu responsable de tous les maux de l'entreprise et de la société, aujourd'hui, c'est l'immigré. Et le vote contestataire glisse FN, analyse Maud. La réponse de Nathalie Arthaud.

CH 4

un discours de dénonciation, mais Guillaume ne voit pas un projet de société. C'est LA question qui le taraude.

Et Maud aimerait au delà de la dimension trotkiste connaitre les points de division entre Lutte Ouvrière, le NPA et le Front de Gauche.

Pour finir, la vidéo du IN qui reprend les grandes lignes de l'entretien, l'image de l'enregistrement

Prise de son : Benjamin Chauvin

Video : Eden

Photos : Constance Devillers

Texte et mise en forme : Eric Valmir

L'équipe

Mots-clés :

(ré)écouter Les jeunes dans la présidentielle Voir plus


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.