La politique c'est communiquer et la communication est politique. Dans l'esprit de Stéphane Fouks, ces deux notions sont intrinsèquement liées.

Le vice-président du groupe Havas , Chief excecutive officer d'Euro RSCG en France, agence de conseil en communication a accepté de s'entretenir avec Les Jeunes Dans LA Présidentielle . Sa parole est rare. La profession préfère l'ombre à la lumière par souci de discretion. D'autant que Stéphane Fouks avait en charge la communication du DSK présidentiable.

Les JDLP ont souhaité enregistrer l'émission sur un plateau télé, carrefour où se croisent symboliquement politique, information, communication.

Rendez vous fixé à l'Assemblée Nationale, dans les studios de La Chaine Parlementaire .

Stéphane Fouks
Stéphane Fouks © Radio France / CDEVILLERS

D'ailleurs, à ce sujet, un grand merci à La Chaine Parlementaire pour nous avoir prêté un de ses plateaux télévisés.

les jdlp à lcp
les jdlp à lcp © Radio France / CDEVILLERS

Les Jeunes Dans La Présidentielle cette semaine sont Charles Mollet, 23 ans, originaire de Langres, demandeur d'emploi, Benjamin Sayag, 23 ans, salarié dans le milieu de l'édition et Vincent Nicolle, 21 ans, originaire de Caen, étudiant en Sciences Politique à Bordeaux.

Les JDLP
Les JDLP © Radio France / CDEVILLERS

dsgfnhq

Dans la vidéo du OFF , les coulisses de l'émission, les JDLP arrivent à l'Assemblée, exposent leurs attentes de l'interview à venir et à son terme livrent leurs impressions.

Dans la vidéo du IN , les grandes lignes de l'entretien en image.

Comme toujours sur ce site, la possibilité de podcaster l'émission et d'écouter aussi la discussion dans son intégralité, sans montages (27 minutes) . Une conversation séquencée en chapitres.

Doit on opposer ou apposer communication et politique ? La question est posée par Vincent !

Stéphane Fouks, c'est aussi la campagne de Lionel Jospin en 2002 . L'échec du candidat socialiste et le traumatisme du 21 avril ont laissé des traces et nourri la polémique quand il a fallu déterminer le niveau de responsabilité des uns et des autres devant cet échec retentissant.

Dans le méha culpa, l'idée que l'expert en com et l'homme politique n'ont jamais réussi à se comprendre.

La communication ne se limite pas à la France. Des contrats en Afrique avec notamment la campagne de Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire

Les relations de l'Agence ne sont pas seulement étroites avec un personnel politique de gauche en France. Il y aussi des collaborations avec des personnalités à droite de l'échiquier politique. Des liens d'amitié aussi ... et Benjamin se demande si Euro RSCG ne fait pas la pluie et le beau temps dans la classe politique française.

La question de l'éthique et de la morale. Un constat simple.

Des ministres en fonction n'hésitent pas à dépenser des sommes folles en communication pour mesurer leur popularité. Une communication centré sur l'homme politique et non sur son action ministérielle. Une communication financée avec l'argent du contribuable.

En définitive, l'affaire DSK n'aura pas intéressé nos JDLP, p lus enclins à comprendre les mécanismes de la communication politique. Tout de même, à la fin de l'entretien, se posela question du retour aux affaires de Dominique Strauss-Khan. L'homme, avec ou sans spin doctors, peut il rebondir ?

La semaine prochaine, on fête Noël à l'Espace Jemmapes, sur les bords du Canal Saint Martin.

Prise de son : Jean-Pierre Pernel & Yves Le Hors

Video : Eden

Photos : Constance Devillers

Textes : Eric Valmir

L'équipe
(ré)écouter Les jeunes dans la présidentielle Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.