Maxime Verner 22 ans veut porter la voix de sa génération dans la campagne pour la présidentielle. En quête des 500 signatures pour être le candidat des 18/25 ans, il sillonne la France à la rencontre des maires. Si Maxime obitient de la part de ses ainés une certaine reconnaissance, voire une indulgence, en revanche, sa génération ne tarit pas de critiques... Preuve en est aujourd'hui avec une rencontre animée avec Lila Benali, 22 ans, salariée dans le social, Guillaume Barois, 23 ans, étudiant en médecine, et Benjamin Sayag, 23 ans, salarié dans l'édition.

L'équipe
(ré)écouter Les jeunes dans la présidentielle Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.