Je vous invite cette semaine à faire connaissance avec un traqueur de fausses nouvelles, un chasseur de conspirationnistes.

Ce n’est pas véritablement son « métier » du moins pas au sens rémunérateur du terme, mais ça ne veut pas dire qu’il s’agit d’un travail sans rigueur.

Cela signifie simplement qu’à la différence de certains sites de presse professionnelle comme nos confrères DÉCODEURS du Monde , ou DÉSINTOX-IQUEURS deLibération , à l’instar des « debunkers » de la presse anglo-saxonne, - comme Snopes ou emergent -Rudy Reichstadt , lui, est un bénévole. Jeune observateur motivé, particulièrement sensible au développement du négationnisme au début des années 2000, il a monté voici déjà 8 ans un blog : conspiracywatch.info et ce, dans une purement démarche citoyenne.

Je souhaitais avant tout offrir aux internautes du matériau théorique : en premier lieu des ressources universitaires sur le conspirationnisme. J'ai aussi une démarche de démontage des thèses complotistes qui circulent sur le web et qui ont l'impact le plus important.

Cette démarche est rendue plus nécessaire encore et plus utile dans le contexte international troublé que nous connaissons : la recrudescence du terrorisme provoque en effet une multiplication des relectures complotistes.

Il y a un modèle complotiste du terrorisme selon lequel ce que nous subissons depuis le 11 septembre 2001 est en fait un terrorisme manipulé en sous-main par les services secrets occidentaux, induisant que les groupes comme Al Qaïda ou aujourd'hui DAESH sont en réalité des entités soutenues voire élaborées par les agents de services comme la CIA.

On a pu vérifier cette tendance le 7 janvier dernier où, le soir même du drame, ont surgi des thèses selon lesquelles la responsabilité de la tuerie de Charlie Hebdo était à chercher du côté de Washington et Tel Aviv…

Et le terrorisme est loin d’être le seul domaine où s’épanouissent ces thèses, elles sont déclinées à propos de tous les sujets ou presque

Les complotistes s'en prennent à l'institution démocrartique en général, à l'Etat, la presse, la science, la communauté scientifique, comme on l'observe avec certains climato-sceptiques. c'est le cas avec des gens qui remettent en cause certains faits scientifiques comme l'alunissage, le premier pas de l'homme sur la lune... Et puis également tout ce qui touche à la mort de personnalités célèbres : un suicide n'en est pas un, une mort naturelle est suspecte, un assassinat comme celui de JF. Kennedy est le fruit d'un complot des services secrets américains. Il s'agit d'une réécriture qui confine au révisionnisme et qui est l'expression d'une défiance à l'égard de toute parole d'autorité.

Il est bien évident que les complots qui hantent le Web, ne sont pas de génération spontanée : l’un des buts que s’est fixé Rudy Reichstadt, c’est donc aussi d’en identifier les auteurs. Il y a toujours un lanceur de fausse rumeur, des groupes pour l’amplifier et un réseau pour la relayer.

Rudy Reichstadt en distingue 2 types :

D'un côté il y a des gens tout-à-fait convaincus de ce qu'ils affirment et qui se recomposent une vision du réel en empruntant des morceaux de vidéos çà et là pour proposer à leur tour d'autres vidéos sur YouTube par exemple, afin d'étayer la démonstration qu'on leur ment, et puis, d'un autre côté, il y a de véritables professionnels de la désinformation qui ont un agenda politique et des objectifs idéologiques, et mènent une entreprise de charlatanisme.

Le pire est que ces professionnels de la désinformation avancent la plupart du temps masqués : pour mieux séduire un public en recherche de repères, ces idéologues animent des sites qu’ils nomment « médias indépendants », ou sites de « ré-information » dont ils soulignent l’indépendance à l’égard de tous les pouvoirs : politique ou économique, à la différence expliquent-ils, de la presse conventionnelle. Mais selon notre observateur assidu… c’est une indépendance très douteuse.

Leurs écrits révèlent qu'ils ont clairement liés à des médias étrangers comme la chaîne de tv internationale en langue anglaise - et tout récemment en langue française - comme russiatoday ou encore comme pressetv d'obédience iranienne , médias qui font intervenir des "pro" de la désinformation comme Thierry Meyssan, cheville ouvrière de la comploshère via son très influent site intitulé reseauvoltaire

Pour découvrir le travail très documenté de Rudy Reichstadt, visitez donc Conspiracywatch.info

© Anne Brunel Les Légendes du Web in Secrets d’Info du vendredi 30 octobre 2015

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.