Liaisons heureuses  (01/10/2011)
Liaisons heureuses (01/10/2011) © Radio France

Comment devient-on lecteur pûis écrivain, grâce à qui grâce à quels livres ? Ce sont les liaisons heureuses. Lire est dangereux, mais certains livres sont plus dangereux que d'autres.

Avec nous uajourd'hui Frédéric Beigbeder, il a reçu il y a deux ans le prix Renaudot pour Un roman français édité chez Grasset et vient de publier une déclaration d'amour aux écrivains et à leur livres sous la forme d'un top 100 de ses oeuvres préférées. Dans Premier bilan aprés l'apocalypse , à la place 16 , trés bien situé juste avant Petit déjeuner chez Tiffany de Truman Capote, on trouve Gabriel Matzneff pour I v re du vin perdu , disponible en poche chez Folio. Gabriel Matzneff est l'auteur d'une dizaine de romans, de carnets intimes dans lesquels il décrit se amours pour les adolescentes et adolescents. Ce qui lui a valu une certaine opprobe. Il publie chez Léo Scheer un roman à base d'email Les émiles de Gab La Rafale .

Les conseils de lecture de Gabriel Matzneff et Frédéric Beigbeder

Pour connaître les conseils de lecture de Frédéric Beigbeder , rien de plus simple : il faut lire son livre, Premier bilan après l’apocalypse , où il donne son top 100 des livres du XXème siècle par ordre de préférence.

Gabriel Matzneff (qui figure à la 16ème place dans le livre de Frédéric Beigbeder), a lui aussi il y a quelques années, en 1994, publié un livre sur sa « bibliothèque idéale », sous le titre Maîtres et complices .

Les livres cités au cours de l’émission, « par ordre d’apparition.. » :

Ivre du vin perdu et Isaïe réjouis-toi , respectivement sur la fin d’une histoire d’amour d’un séducteur et sur l’échec d’un mariage tous deux de Gabriel Matzneff .

L’amour dure trois ans de Frédéric Beigbeder.

Gabriel Matzneff a relevé l’importance pour un artiste de s’inscrire dans la lignée d’une famille littéraire, et de rendre hommage à ses modèles. Les siens sont Patrick Besson pour les contemporains, mais aussi le cardinal de Retz, François de La Rochefoucauld , Byron , Baudelaire et aussi Alexandre Dumas , dont il aime lire et relire les pages de Vingt ans après .

L’écriture est-elle dangereuse ? Frédéric Beigbeder s’est fait licencier sur le champ après la sortie de 99 francs.

La littérature est dangereuse mais aussi scandaleuse : on entend une archive sonore de 1959, de la voix d’Henry Miller , dont les livres Tropiques du capricorne et Tropiques du cancer avaient été interdits aux Etats-Unis. Autre auteur cité et dont les écrits pourraient aujourd’hui paraître scandaleux : Paul-Jean Toulet , dontFrédéric Beigbeder nous lit deux poèmes Toi qui fait rêver, Oh brune et Embrassez-moi petite fille .

G abriel Matzneff évoque alors les livres d’André Gide , qui lui paraissent les meilleurs, Paludes et Les caves du Vatican , avec aussi l’immense « Journal ».

Le choix des livres mis dans les mains des jeunes lecteurs est très important, attention à ne pas les dégoûter d’un auteur, si l’œuvre est trop difficile pour eux. Forcé de lire Le père Goriot à 13 ans, Gabriel Matzneff a été dégoûté de Balzac ….Par contre il a toujours autant de plaisir et d’admiration à lire Alexandre Dumas.

Frédéric Beigbeder a quant à lui adoré découvrir vers 13-14, les San Antonio , dont il adorait l’intrigue et les jeux de mots.

Deux autres auteurs présents dans le top 100 de Beigbeder et que Gabriel Matzneff a bien connu et admiré est aussi évoqué : Albert Cossery dont il faut lire le fameux Mendiants et orgueilleux, etHenri de Montherlant dont il faut lireLes jeunes filles .

Colombe Schneck conseille à son tours les auditeurs et nos deux auteurs avec le livre les Entretiens d’écrivains __ de laParis Review.

Gabriel Matzneff nous conseille un dernier livre : celui de Véronique Bruez La terrasse des paresseux, journal intime du Maroc, édité chez Léo Scheer, et dont c'est le premier livre : une vraie patte d'écrivain.

La chronique de Raphaëlle Rerolle du journal Le Monde :

Lire est le propre de l'homme publié à L'Ecole de Loisirs.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.