Virginia Woolf
Virginia Woolf © Radio France

Les liaisons heureuses. Trois écrivains qui lisent, ont été transformées et construites comme femme, lectrice, écrivain par Virginia Woolf dont l'oeuvre romanesque sort aux éditions Gallimard ans La Pléiade.

Agnès Desarthe est une "woolfienne" écrivain , elle a reçu le Prix du Livre Inter pour Un secret sans importance , elle a traduit de Virginia Woolf et a publié un essai avec Geneviève BrisacVW. Tous les livres ont été édités chez L'Olivier. Où elle vient de traduire de la romancière américaine Cynthia Ozick Corps étrangers. Christine Orban a lu trés jeune Orlando de Virginia Woolf, un roman qui a été un bouleversement. Il y a vingt ans, elle publiait un roman Virginia et Vita que les éditions Albin Michel ont eu la bonne idée de sortir à nouveau. Elle décrivait comment l'écriture vient, s'impose, exploite les gens et les liens et tentait de perçer le mystère de la création d'Orlando .

Marianne Rubinstein est professeur d'économie, son troisième livre Le journal de Yaël Koppman édité par Sabine Wespieser, commence presque comme le roman de Virginia Woolf Mrs Dalloway , Clara dit qu'elle se chargerait d'acheter les fleurs.

__

Les livres cités pendant l'émission :

Six des œuvres de Virginia Woolf ont été citées pendant l'émission : Orlando , le Journaldel'écrivain , MrsDalloway , Unechambreàsoi . Un essai aussi, LaTourpenchée sur l'état de la société dans laquelle elle vivait publié dans L'Artduroman , et LachambredeJacob sur la mort de son frère et la tragédie de la Première Guerre Mondiale.

La chronique de Raphaëlle Rerolle, du journal Le Monde :

Suis-je snob ? de Virginia Woolf, paru le 11 janvier 2012 aux éditions Rivages.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.