Radio France fête le livre
Radio France fête le livre © Radio France

Aujourd'hui en direct de laFête du livre de Radiofrance , à la Maison de la Radio à Paris, Les liaisons Heureuses . Car les livres sont dans la vie nos meilleurs alliés. Ils peuvent nous rendre présents des proches disparus, donner un sens à nos déceptions, nous rendre heureux, les livres sont dans la vie et non en dehors de la vie En particulier à Radio France où les livres ont une place essentielle, par le nombre d’émissions consacrées à la lecture et aussi par le nombre des collaborateurs qui sont des écrivains.

Colette Fellous et Alain Veinstein de France Culture , Laure Adler de France Inter et FranceCulture , que vous pouvez retrouvez ici en signature. Bernard Thomassin , journaliste à FranceInfo qui vient de publier son premier roman. A France Inter, ils sont au moins trois producteurs, lecteurs et écrivains qui viennent aujourd’hui parler de leurs liaisons heureuses entre les livres et leur vie. Paula Jacques qui présente « Cosmopolitaine » le dimanche à 14h sur France inter est l’auteur d’une dizaine de romans dont Deborah ou les anges dissipés , prix femina en 1991, Gilda Stambouli souffre et se plaint ou Kayro Jacobi, juste avant l’oubli . Tous publiés au Mercure de France, tous nous faisons revivre avec force et une certaine joie, une communauté disparue, les juifs d’Egypte.

Jérôme Garcin du Masque et la plume , le dimanche à 20H, de Normandie et du NouvelObservateur . Dans son dernier récit, il nous fait revivre avec ses mots justes, son frère jumeau disparu à l’âge de six ans. Olivier est publié chez Gallimard.

Et Arthur Dreyfus est l’auteur d’ un premier roman chez Gallimard, La synthèse du camphre et vient de publier ce livre indispensable. Le livre qui rend heureux chez Flammarion. Il présente sur France Inter , l’émission Chantons sous la nuit le samedi de 22H à minuit. Arthur Dreyfus est aussi magicien.

Les livres cités pendant l'émission :

Paula Jacques parle d'un des premiers livres qu'elle ait lu vers ses neuf ans et qui fut un choc pour elle Ambre de Kathleen Winsor .

Jérôme Garcin a aussi été sauvé par la littérature aprés la perte accidentelle de son frère jumeau à six ans et de son père à dix-sept ans. Les personnages de Stendhal sont devenus des nouveaux frères jumeaux et des fils sans pères.

Arthur Dreyfus dans un de ses précédent livre cite une poésie Le Papillon de Lamartine , qu'il nous lit. Il nous lit ensuite un autre poème d'Alphonse de Lamartine.

C'est le livre Belle du seigneur d'Albert Cohen qui a révélé Paula Jacques à la littérature.

Jérôme Garcin, aprés la mort de son père, lit le livre de la veuve de Gérard Philipe, Anne PhilippeLe temps d'un soupir, et comprend le pouvoir de la littérature.

Arthur Dreyfus parle de son premier roman inspiré de la vie de son grand-père, La synthèse du camphre.Le livre de ma mère d'Albert Cohen a été le premier livre qui lui a parlé du pouvoir de la littérature. Il a ressenti le pouvoir du texte qui sort du livre et devient réel.

Jérôme Garcin parle du recueil de poème de Jacques CheissexLe jour proche sur la disparition prochaine de son père, qu'il imagine. Il lit ensuite un extrait de du livre de Julien GracqEn lisant en écrivant sur la "stendhalie".

Paula Jacques est venue à l'émisison avec le livre d'Elsa MoranteLa storia , un des livres fondateur pour elle. L'histoire d'Ida une juive italienne dans la guerre de 39-45 en Italie : elle nous en lit un extrait.

Arthur Dreyfus, n'a pas été attiré par la littérature à l'école, pour lui l'enseignement de la littérature est mal faite. Les livres qui ont comptés pour lui, sont ceux qui lui ont révélé des choses, comme Poil de carotte de Jules Renard, ou son Journal qui "est un chef d'oeuvre". Tous les livres d'Hervé Guibert , ceux de Tony Duvert , dles poèmes de William Cliff , et Le rouge et le noir de Stendhal.

Jérôme Garcin, lui prend "tout" dans Stendhal . Tout comme Paula Jacques qui adore Le Rouge et le noir.

Arthur Dreyfus est venu avec le livre Grand huit d'Isabelle Kaufman dont il nous lit un extrait.

Nos trois invités nous donne enfin le titre d'un livre qui les a rendu heureux :

"Tout Giono et tout Colette" pour Jérôme Garcin, Les grandes espérances de Charles Dickens pour Arthur Dreyfus et pour Paula jacques, Un amour de frère de Colette Fellous et Frankie Addams de Carson McCullers .

__

Evénement(s) lié(s)

Radio France fête le livre 2011

Les invités

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.