photo1
photo1 © Radio France
Née en 1967 à Rennes d'un père breton et d'une mère algérienne, Nina Bouraoui évoque dans ses livres ses racines algériennes, mais aussi la vie amoureuse, l'homosexualité et la famille. Elle écrit à propos de son dernier livre: "Nos baisers sont des adieux "qui vient de paraître chez Stock: "J'ai voulu restituer ce que la mémoire garde. Ce qui fait ce que nous sommes ou ce que nous ne sommes pas. Éclairer une vie d'adulte par les débuts de l'enfance, les démons de la jeunesse. Chaque temps répondant à l'autre. Chaque temps expliquant l'autre. Comme si le désir était une identité. Comme s'il était notre seul pays. Territoire sauvage et illimité. C'est aussi un livre sur la liberté. La liberté d'aimer ou de ne plus aimer"
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.