Il y 60 ans, 300 fonctionnaires mettaient en œuvre la future Union européenne à Bruxelles. Ils sont aujourd’hui 40 000 et contribuent au caractère cosmopolite de la capitale belge.

Pauline et Francisco
Pauline et Francisco © Jacques Crémers ©

Bruxelles attire des étrangers du monde entier. 

En 1957, à travers le traité de Rome, six pays européens s’associent économiquement pour créer les fondations de ce qui sera appelé plus tard la communauté européenne. 300 personnes sont engagées pour gérer l’administratif de cette nouvelle structure. Pour les abriter, Bruxelles est choisie pour sa position centrale en Europe.

60 ans plus tard, L’Europe s’est liée et développée. Aujourd’hui on estime le nombre de travailleurs européens à 40 000 dans la capitale belge. Autour d’eux gravitent des lobbyistes, des chercheurs et des diplomates. Ils ont, à leur manière, migré pour rejoindre la capitale de l’Europe.

Au centre de ce que l’on appelle à Bruxelles le quartier européen, se trouve la place du Luxembourg.

Située en face du Parlement européen, c’est un lieu de passage où les stagiaires fraîchement débarqués et les anciens fonctionnaires européens se croisent. Au fil du temps, cette place est devenue le lieu le plus cosmopolite d’Europe.

► Un reportage signé Tom Denis, de la RTBF.

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.