Immigrée albanaise, Kela Canka est violoniste alto à l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, en Belgique. C'est en sa compagnie qu'Isabelle Palmitessa, journaliste de la RTBF, retrace son parcours.

Kela Canka joue de l'alto dans une école
Kela Canka joue de l'alto dans une école © © Jacques Crémers

Kela Canka est née en Albanie, à l'époque de la dictature communiste. On lui impose le violon alto à l'âge de 12 ans. La vie est très difficile, et la petite fille n'a pas le droit de connaître les compositeurs occidentaux. 

À la chute du bloc communiste en 1991, elle quitte son pays seule, puis revient quelques années plus tard dans un pays en guerre. 

Kela Canka avec sa fille de 15 ans
Kela Canka avec sa fille de 15 ans / © Jacques Crémers

En Belgique, elle fait la manche avec son violon et des amis pendant quelques années. Sans papiers, elle finit par entrer au Conservatoire de Mons, où elle peut enfin exprimer son talent. Aujourd'hui, elle vit à Mons avec sa fille de 15 ans.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.