L’émigration vers Israël avait explosé en 2013. Jusqu’à 8.000 Juifs de France en une année. Les chiffres sont aujourd’hui retombés à 2.000. En raison aussi des difficultés sur place.

L’alyah et la délicate intégration des Français en Israël
L’alyah et la délicate intégration des Français en Israël © AFP / ARTUR WIDAK / NURPHOTO

En Israël la vague d’émigration des Juifs Français est en train de retomber. L’alyah, c’est-à-dire la montée vers Israël avait explosé entre 2013 et 2016. Au plus fort de la vague près de 8.000 Juifs de France avaient décidé de s’installer en Israël. L’an passé le nombre est retombé à 2.600. Il faut dire que l’intégration en Israël demande de gros efforts. Elle crée parfois un fossé entre les générations. 

L'équipe
  • Etienne MoninJournaliste, correspondant de Radio France à Jerusalem
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.