Pendant des millénaires, le fascinant pharaon Akhenaton a disparu de la mémoire des hommes… Pourquoi et comment une telle chose a pu se produire ? Pour le savoir, une seule solution : plonger dans le règne de ce pharaon qui ne ressemble à aucun autre ! 

▶︎ Les Odyssées du Louvre, une coproduction France Inter et le musée du Louvre.

▶︎ Plongez dans les trésors de l’histoire du Louvre pour (re)découvrir des œuvres connues ou moins connues du musée dont les parcours croisent des épisodes marquants de l’histoire de France :

Nous voici partis à l'aventure, au cœur d'une ancienne cité royale, enfouie depuis des millénaires sous le sable, au centre de l'Egypte, à Amarna ! 

Tout commence en 1887 avec la découverte de tablettes d'argiles sur lesquelles sont inscrits d'anciens messages royaux... En suivant leurs traces, petit à petit, des archéologues révèlent l'existence d'une ville oubliée et de son mystérieux fondateur   :

Sans attendre, l'archéologue-égyptologue Flinders Petrie fait démarrer un immense chantier de fouille sur le site d'Amarna. Les archéologues remuent le sable, il y a de la poussière partout ! En moins de quatre mois, ils déterrent un grand temple, un palais [...] C'est une ville entière qui resurgit du passé et, avec elle, son fondateur, un pharaon oublié pendant 3400 ans : Akhenaton !

Mais qui est-il ? Pourquoi sa capitale et ses statues semblent avoir été volontairement détruites par les Hommes ? A-t-on cherché à lui nuire ? Ou peut-être à le punir ? Comment a-t-il pu disparaître aussi longtemps des mémoires ? Pour le savoir, enfile ton chapeau d'archéologue et plongeons ensemble dans le règne de ce grand pharaon ! 

Époux de la grande reine Néfertiti et père de Toutânkhamon, Akhenaton, en quelques années, a  bouleversé son pays. Il a imposé aux égyptiens le culte d'un dieu unique : Aton, le disque solaire, dont il se présente comme l'unique prêtre. Il a fait construire une nouvelle capitale, au centre de l'Egypte qu'il a appelée, en l'honneur de son Dieu, Akhetaton. Et ce n'est pas tout ! Il a aussi inventé une nouvelle forme d'art. Akhenaton a fait représenter la famille royale comme aucun Égyptien avant eux. Tous ces changements n'ont pas plu aux Égyptiens. Alors, à sa mort, ils se sont vengés...

Cela expliquerait-il la destruction de la capitale d'Akhenaton ? 

Bonus

Si tu veux te faire une idée de ce nouvel art inventé par Akhenaton, tu peux te rendre au musée du Louvre, dans la salle 638, située au premier étage de l'aile Sully. Tu y verras un magnifique buste d'Akhenaton placé en hauteur. Quand tu seras face à lui, observe bien son visage qui ne ressemble à aucun autre pharaon.

Aménophis IV (Akhenaton). Matériau/technique : grès. N° d'inventaire : E 27112
Aménophis IV (Akhenaton). Matériau/technique : grès. N° d'inventaire : E 27112 / Musée du Louvre, dist. RMN / Christian Décamps

Ce buste a été retrouvé sur le site sacré de Karnak. Tu te souviens ? C'est là que tout a commencé. Il s’appuyait contre un pilier, visiblement très grand. Ce genre d'œuvre, on appelle ça un colosse : c'est un autre mot pour désigner une statue aux dimensions extraordinaires. Quand je te disais que les Egyptiens aimaient tout ce qui est monumental. En voici la preuve !

Les autres Odyssées

► Le podcast Odyssées est à télécharger sur iTunes ou via RSS, et disponible sur l’application mobile de France Inter. Vous y trouverez toutes les aventures imaginées et contées par Laure Grandbesançon. 

Toutes les Odyssées de France Inter. 

L'équipe  

  • Texte et narration : Laure Grandbesançon 
  • Réalisation : Anne-Sophie Ladonne
  • Mixage : Basile Baucaire

Distribution :

  • La jeune égyptienne : Anna Buy
  • Flinders Petrie : Damien Morel