Philippe Pétain, chef de l’« État français », lors de l’entrevue de Montoire, le 24 octobre 1940.
Philippe Pétain, chef de l’« État français », lors de l’entrevue de Montoire, le 24 octobre 1940. © CC Heinrich Hoffmann /

Le 3 octobre 1940, les juifs de nationalité française perdaient, par décret du gouvernement de Vichy, leur statut de citoyen à part entière qu’ils avaient obtenu après beaucoup de difficultés le 21 septembre 1791.

Par Laurent Theis, historien.

Les invités

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.