Antigone est la pièce de Jean Anouilh la plus souvent jouée, la plus souvent rééditée, la plus souvent étudiée.Antigone est aussi une œuvre qui, à sa création en février 1944, suscita les avis les plus contrastés. Il fallait oser, devant l'occupant, inscrire la révolte exaltée d'une jeune fille contre le pouvoir. Il fallait oser s'inspirer de la Résistance pour donner une écriture nouvelle à l'histoire de la fille d'Œdipe, bravant les décisions de son oncle Créon, roi de Thèbes, qui refuse une sépulture à son neveu.

Par François Comba, enseignant à Science Po. Il y dispense un cours-séminaire sur le prix Nobel. On peut retrouver[ ici ]( http://profondeurdechamps.org/tag/comba/)certains de ses textes.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.