En été 1793, la Révolution française traverse une période sombre : la crise économique, les troubles sociaux, la guerre civile et les défaites militaires. Or, l’arrivée de Robespierre, fervent jacobin, au Comité de salut public en 1793 marque un tournant puisqu’elle permet au gouvernement révolutionnaire d’opérer un redressement de la situation sur tous les fronts.

Robespierre instaure également une religion d’Etat : le culte de l’Etre suprême inspiré des théories néo-chrétiennes de son maître Jean-Jacques Rousseau et en l’honneur duquel il organise des cérémonies et fêtes. La première fête en l’honneur de l’Etre suprême fut fixée au 20 prairial (8 Juin 1794).

Par l'historien Bruno Benoit

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.