soixante-trois nouvelles plaintes contre des fabricants de pilules contraceptives
soixante-trois nouvelles plaintes contre des fabricants de pilules contraceptives © reuters

Le 9 mai 1960, la Food & drug administration délivre une autorisation de mise sur le marché du premier contraceptif oral, Enovid, qui associe la progestérone à un œstrogène de synthèse. Le succès du médicament, testé en 1956 à Porto-Rico, est immédiat. La première génération, fortement dosée, évoluera dans le rapport entre les deux hormones, ainsi que dans leur dosage. La découverte, qui marque le XXe siècle, donne aux femmes une nouvelle liberté et un pouvoir. Un pouvoir qui leur permettra notamment de prendre une place nouvelle dans le monde du travail.

Par Pascal Ory, historien.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.