Jean sans peur
Jean sans peur © Public domain

En pleine guerre de Cent ans, le duc de Bourgogne Jean Sans Peur est assassiné à Montereau par un proche du dauphin Charles, héritier du trône de France. Ce dernier s'était fait convaincre, douze ans après, de venger l'assassinat de louis d'Orléans Le meurtre relance la querelle entre Armagnacs et Bourguignons, divisant des Français déjà affaiblis par la défaite d'Azincourt.

Yann Potin est historien aux Archives Nationales

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.