Courrières
Courrières ©

Retour sur un "coup de grisou" qui eut des conséquences politiques et sociales considérables. Le 10 mars 1906, plus d'un millier de personnes périssent dans l'accident de la mine de Courrières, dans le Nord de la France. Au lendemain de l'explosion, il fut volontairement décidé de fermer l'accès à la mine pour sauver le filon.

Le repos du dimanche ainsi que la création du ministère du travail sont des conséquences directes du mouvement de protestation sociale qui a suivi ce drame

Avec Johann Chapoutot, historien..

Les invités

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.