Gilles Cosson, Docteur ès Sciences Economiques, ancien banquier et passionné d'histoire nous parle de Julien l'Apostat, un des derniers grands empereurs romains...

par Gilles Cosson, auteur de Dans l'Ombre de la décadence

PREFACE :

Ce livre n’est pas un essai historique, mais une réflexion romancée sur deux destins parallèles, à des époques très éloignées l’une de l’autre mais qui ne sont pas sans présenter des similitudes. Le grand vent du changement les secoue toutes deux, obligeant ses acteurs à naviguer à l’estime, sans qu’ils puissent compter sur les abris sûrs des âges plus calmes de l’histoire. Mais c’est aussi ce qui fait l’intérêt de leur sort: il oblige ànous poser des questions dérangeantes, nous qui estimons avoir droit à la continuité de nos privilèges, pourtant jugés exorbitantspar la plupart des peuples du monde. La primauté de l’Occident qui nous paraît naturelle, avec ses avantages et la bonne conscience attachée, est-elle destinée à se poursuivre ? Les Romains du Bas-Empire eux aussi étaient convaincus du caractère durable de leur supériorité… La confrontation, vue par un de ses conseillers les plus proches, entre un président américain en partie imaginaire et l’un des derniers grands empereurs latins peut-elle apporter des enseignements utiles? Tel est le pari de ce travail.J’ai fait s’agissant du passé, outre le recours usuel à une bibliographie abondante – dont l’ouvrage si intelligent de L. Jerphagnon - de larges emprunts aux oeuvres complètes de l’empereur Julien dans la belle traduction d’Eugène Talbot, à la chronique de l’historien romain Ammien Marcellin, comme aux lettres et au panégyrique de Libanios, le vieux mentor du souverain.Même s’il m’est arrivé d’adapter les extraits correspondants à mon propos, – qu’il s’agisse de rendre plus concise une pensée parfois un peu confuse ou de person-naliser le récit -, je m’en suis tenu pour l’essentiel au texte original d’oeuvres quim’ont paru se suffire à elles-mêmes. La contrepartie en a étéquelques archaïsmes, dans l’ensemble conservés.Que chacun s’interroge sur la validité et la permanence de ses convictions est donc le but de ce livre. La décadence de notre civilisation est-elle en marche, serait-elle irréversible ? Quelles sont les caractéristiques visibles et invisibles du déclin, hiercomme aujourd’hui ? C’est ce que nous tenterons de préciser au travers des pages qui vont suivre. Il est temps d’ouvrir les yeux sur la réalité, même si celle-ci dérange cruellement nos habitudes de pensée.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.