Le 21 juillet 1944, le gouvernement provisoire du Général de Gaulle promulguait une ordonnance qui permettait aux femmes de voter et d’être élues. Mais il faudra attendre les 29 avril et 13 mai 1945, dates des élections municipales, pour que les Françaises exercent pour la première fois ce droit.

Il s’agissait pour la France de rattraper son retard. En effet, les habitantes de l’état américain du Wyoming avaient déjà le droit de vote depuis longtemps (1869), tout comme les Néo-Zélandaises (1893), les Australiennes (1902), les Finlandaises (1906) et les Norvégiennes (1913).

Avec Michelle Perrot, historienne.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.