Le 14 juin 1931, au retour d'une excursion dominicale à Noirmoutier, sombrait le Saint- Philibert, au large de l'embouchure de la Loire, faisant près de 500 victimes.

Construit en 1923 par les chantiers Dubigeon pour la Compagnie Nantaise de Navigation, ce petit vapeur de 32 mètres avait été affrété pour la journée par la société " les loisirs " pour une journée de détente sur l'île de Noirmoutier

Parti le matin même de Nantes, le Saint-Philibert appareilla, pour le retour, vers 17 heures laissant sur l'île une vingtaine de personnes inquiètes des conditions météo. Le naufrage eut lieu dans une mer soudainement déchaînée, à la sortie de la baie de Bourgneuf, près de la bouée des chateliers. Pas loin de 500 personnes, essentiellement des ouvriers et leurs familles, périrent. Il n'y eut que huit hommes rescapés.

par Patrick Macquaire, historien.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.