Cette bataille décisive de la fin des Guerres de Religion met aux prises les Ligueurs commandés par Charles de Lorraine Duc de Mayenne Lieutenant-Général du Royaume (16 000 hommes dont de nombreux mercenaires germaniques et hispaniques) et l’Armée Royale (11 000 soldats) d’Henri de Navarre (futur Henri IV).

Elle a lieu non loin de Nonancourt et d’Ivry (Normandie, actuel département de l’Eure) dans la plaine de Saint André.

par Yann Potin, historien aux Archives Nationales

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.