Cette bataille décisive de la fin des Guerres de Religion met aux prises les Ligueurs commandés par Charles de Lorraine Duc de Mayenne Lieutenant-Général du Royaume (16 000 hommes dont de nombreux mercenaires germaniques et hispaniques) et l’Armée Royale (11 000 soldats) d’Henri de Navarre (futur Henri IV).

Elle a lieu non loin de Nonancourt et d’Ivry (Normandie, actuel département de l’Eure) dans la plaine de Saint André.

par Yann Potin, historien aux Archives Nationales

Les invités

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.