Les trois astronautes américains, rescapés de la mission Apollo 13, amerrissent sains et saufs au sud de l'océan Pacifique. Quatre jours plus tôt, l'explosion soudaine d'un réservoir d'oxygène, 56 heures après le décollage et à près de 300 000 kilomètres de la Terre, a transformé leur voyage en cauchemar. L'équipage trouve alors refuge à bord du module lunaire Aquarius, dont les réserves d'oxygène et d'énergie électrique sont limitées. L'échec d'une mission scientifique est transformé en véritable exploit humain.

Par l'historien Jacques Villain.

Apollo 13
Apollo 13 © / NASA
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.