La Fronde des princes (1650-1653) est déclenchée par l'arrestation, sur ordre de Mazarin, des princes de Condé et de Conti et du duc de Longueville (18 janvier 1650), qui menaçaient le ministériat. Le soulèvement en leur faveur des provinces sous la conduite de la haute noblesse, aidée par les troupes espagnoles, est mis en échec à Rethel (15 décembre) par l'armée royale.

par Emmanuel de Waresquiel, historien.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.