Le 16 mars 1914, estimant que Calmette diffame son mari et elle-même, Henriette Caillaux rend visite au directeur du journal et le touche de plusieurs balles tirées à bout portant. Gaston Calmette décède quelques heures plus tard.

par Johann Chapoutot, historien.

Les invités
  • Johann ChapoutotProfesseur d’histoire contemporaine à l’Université Paris-Sorbonne - Paris IV
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.