La querelle des Investitures est le conflit qui opposa la papauté et l'empereur entre 1075 et 1122. Il s'agit de réviser le mode d'investiture des évêques. L'idée est de mettre fin à la mainmise du pouvoir temporel sur le pouvoir spirituel qui provoque, à terme, une défaillance profonde du clergé, qui n'assure plus son rôle.

par Didier Le Fur, historien.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.